Chine : Paul Biya obtient de Huawei la poursuite des investissements dans la fibre optique

0
1143

(CIO Mag) – Une visite d’État pleine et satisfaisante en République populaire de Chine où le président Paul Biya a paraphé plusieurs accords dans les domaines des TIC et des télécommunications. L’un des temps forts de ce séjour débuté le 26 mars, a été la visite au Centre exécutif de Huawei. Paul Biya s’y est entretenu avec Peng Song, directeur Afrique du Nord de Huawei, qui a fait le point de l’action de l’opérateur chinois en faveur du développement de l’économie numérique du Cameroun. Tout en promettant de poursuivre les investissements dans les infrastructures de télécommunications. Investissements axés notamment sur l’extension du réseau de fibre optique national, l’électrification au solaire en milieu rural, le plan national de vidéosurveillance et la fibre sous marine.

« Ma visite chez vous montre notre désir cordial de continuer la coopération entre mon pays et votre société », a déclaré Paul Biya. Il a également évoqué la coopération efficace entre Huawei et Camtel, et saisi cette occasion pour réaffirmer la volonté de son pays de soutenir l’exploitation de Huawei Cameroon. Cette entreprise qui existe depuis 2005, compte plus de 300 employés dont plus de 70% sont des nationaux.

Huawei Cameroon oeuvre perpétuellement en faveur de l’épanouissement du peuple camerounais. En plus des formation numérique délivrée aux usagers, étudiants et cadres de l’administration, en collaboration avec des ONG locales, Huawei Cameroun a fait don de plusieurs ordinateurs aux écoles, afin de démocratiser l’accès aux TIC.

C’est dans cette optique que le Programme Seeds For The Future a vu le jour et permis à 20 étudiants des universités publiques camerounaises, d’obtenir des bourses de formation d’une durée de deux semaines chacune, au siège de Huawei à Shenzen en Chine sous l’encadrement d’experts en TIC, afin de favoriser le transfert de technologie.

Cette visite en Chine a aussi permis au président Biya de visiter le siège de StarTimes, l’entreprise COMAC à Shanghai. Il s’est entretenu également avec Ying Yong, le maire de cette ville.

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here