Christelle Assirou : « Sans innovation il n’y a pas de transformation ni de croissance »

Christelle Assirou, la commissaire générale de la deuxième édition du salon Africa Open innovation Summit, ouverte du 20 au 21 octobre à Abidjan, est sans équivoque : sans innovation il n’y a pas de transformation ni de croissance.

(Cio Mag) – « Sans innovation il n’y a pas de transformation, il n’y a pas de nouveauté, il n’y a pas de croissance », a déclaré la commissaire générale de l’Africa Open Innovation Summit 2022. Pour elle, il est donc important de proposer un modèle d’innovation qui implique tous les acteurs. Y compris les femmes étant donné que l’innovation ouverte appelle toutes les parties à participer à la co-construction de l’Afrique quel que soit le genre et la condition sociale.

« L’Afrique, à l’instar du monde entier, est engagée dans une dynamique très forte de transformation numérique de tous les secteurs d’activité ; cette transformation numérique a besoin d’orientation, de boussole ; elle a besoin d’une vision qui permet à nos Etats de se donner les moyens d’aborder ce virage de la transformation en cours », a soutenu Mme Assirou par ailleurs CEO de ICTINA.

Innovation et souveraineté numérique

Ce salon est axé sur l’open source et le cloud mais dans une vision plus large de l’innovation ouverte comme pilier de la souveraineté numérique du continent. Pour Christelle Assirou, il s’agit d’« apporter une contribution à la mesure des enjeux, à la compréhension de cette dynamique de transformation, et aussi apporter des solutions aux réflexions qui sont menées dans nos différents Etats africains ».

Ouverte ce jeudi 20 octobre, cette rencontre doit permettre aux conférenciers « d’évoquer les thématiques précises qui fondent la souveraineté numérique des Etats », a soutenu la commissaire générale.

Selon elle, la première édition de l’Africa Open Innovation Summit a permis d’engager les acteurs du terrain à travers ce qu’il a été convenu d’appeler l’Alliance pour la souveraineté numérique en Afrique ; et de mettre en place un réseau des professionnels de l’Open source ainsi qu’un observatoire pour le cloud souverain en Afrique.

« Pour cette deuxième édition, nous sommes plus regardant sur l’innovation dans sa caractéristique d’ouverture dont l’open innovation comme un pilier de la souveraineté numérique en Afrique », a déclaré Christelle Assirou.

Anselme AKEKO

Responsable Editorial Cio Mag Online

Journaliste économie numérique. Passionné de web journalisme, Anselme Akéko est Responsable Editorial Cio Mag Online et Correspondant en Côte d'Ivoire.
En savoir plus
WhatsApp : +225 05 55 46 49 94

View All Posts