Celtiis, le premier opérateur global du Bénin s’installe

Celtiis, c’est le nom de marque du réseau de téléphonie mobile de la Société béninoise des infrastructures numériques (SBIN) qui démarre ses activités ce jour, vendredi 21 octobre 2022. Il est désormais le 3e opérateur dans l’écosystème béninois mais se veut être le premier opérateur global.

(Cio Mag) – Le Bénin se lève sous un nouveau jour. C’est le démarrage des activités de Celtiis, le réseau de téléphonie mobile appartenant à l’Etat. Il est né sur les cendres de Bénin Télécom SA, l’opérateur historique du Bénin. Celtiis affiche d’ores-et-déjà son ambition de changer la donne en contribuant à une concurrence saine et profitable aux consommateurs.

Dans sa dynamique de révolution numérique, le gouvernement a initié une politique de restructuration des opérateurs publics de télécommunications. C’est dans ce contexte que la SBIN est née. Au départ, elle avait pour mission de gérer les infrastructures numériques et de vente en gros de capacités. Suite aux réformes mises en œuvre, le gouvernement l’a autorisé à fournir aussi des services de communications électroniques fixes et mobiles aux particuliers et aux entreprises.

En mai 2021, le gouvernement accordait pour une durée de 03 ans, sa gestion au groupe Sonatel, un opérateur de référence en Afrique de l’ouest. Au démarrage, Celtiis compte couvrir 50% de la population béninoise pour une projection entre 65 et 75% d’ici la fin de l’année 2022.

En effet, le nouveau réseau de téléphonie mobile s’installe dans un environnement concurrentiel marqué par la présence de MTN Bénin et Moov Bénin qui se partageaient jusque-là le marché. Un marché insatisfait des prestations de ces opérateurs, en raison notamment des difficultés d’accès à Internet, de la qualité des services et des coûts pratiqués. Si, comme elle l’annonce, la SBIN compte participer à l’amélioration de la qualité de services mobiles et à la construction d’un écosystème numérique dynamique au Bénin, elle a donc de grands défis à relever.

Présente à la semaine du numérique qui se déroule du 17 au 21 octobre, la directrice générale de la SBIN, Thérèse Tounkara, annonçait : « nous travaillons à donner une connectivité de très haute qualité, des infrastructures de très haute qualité et tout ce qui est e-services. Nous avons un datacenter de dernière génération qui permet aux entreprises de délocaliser leurs services de manière beaucoup plus sécurisée au Bénin sans avoir à le faire à l’étranger. Tout cela permet d’avoir un portefeuille d’offre global. »

Michaël Tchokpodo

Michaël Tchokpodo est journaliste communiquant, grand observateur des mutations relatives aux technologies numériques et au développement durable. Correspondant au Bénin pour CIO Mag.

View All Posts