Cloud : les entreprises ivoiriennes face aux défis de la croissance et de la mobilité

0
875
Pour Franck Hourdin, vice-président de Sage France, la digitalisation de la Côte d'Ivoire oblige les entreprises à s'adapter à cette réalité en termes de mobilité et de cloud. © Anselme AKEKO / CIO Mag

(CIO Mag) – Plus de 200 entreprises ivoiriennes ont participé à la rencontre d’échanges organisée jeudi 5 mars à Abidjan par Sage afin d’accompagner la croissance de l’économie nationale, en relevant le défi de la transformation dans le cloud.

Pour Franck Hourdin, vice-président de Sage France, le choix de la ville d’Abidjan pour accueillir la deuxième étape du « Sage Sessions », après le Maroc, s’explique par l’importance de la Côte d’Ivoire dans le business de cette multinationale en Afrique.

Digitalisation à grande vitesse

Avec 1200 clients, Sage occupe 30% des parts du marché ivoirien. Une position dominante que l’entreprise compte bien renforcer. En surfant notamment sur la vague de digitalisation du pays « à grande vitesse », selon les propos de Franck Hourdin.

S’appuyant sur une étude digitale, le responsable du pôle International de Sage a révélé que 34 millions de smartphones sont utilisés en Côte d’Ivoire pour une population de 23 millions d’habitants ; près de 5 millions de citoyens sont sur les réseaux sociaux et consacrent 98 % des usages au mobile.

S’adapter en termes de mobilité

Le digital est donc une réalité. Ses effets sur le monde du travail nécessitent pour les entreprises ivoiriennes de s’y adapter en termes de mobilité et de cloud, mais aussi de robotisation, intelligence artificielle et internet des objets. Fort de ses trois millions de clients à travers le monde, Sage est directement concerné par ces mutations. Cela est d’autant plus vrai que la multinationale se transforme pour devenir une « Cloud Compagny » afin de continuer à prendre en charge l’informatique de gestion des petites, moyennes et grandes entreprises, soucieuses de se concentrer sur leur cœur de métier.

Pour répondre à ces priorités, Sage structure sa stratégie autour de trois piliers : les innovations portées par des partenaires de confiance ; l’accompagnement de ces partenaires ; et l’interaction avec les utilisateurs. Ce qui justifiait la rencontre de ce jour.

Anselme AKEKO, Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here