Club DSI Côte d’Ivoire – Spectrum : le début d’une collaboration autour de Jira

1
1191
De g. à d., Belgacem Ejmal et Lofti Fehri, respectivement directeur associé/responsable Afrique et associé, de Spectrum aux côtés de Mamadou Naon et Ahouli Didier, président et chargé des rencontres du Club DSI Côte d'Ivoire.

(CIO Mag) – Comment aligner toutes les équipes IT/supports sur la date de livraison d’un projet d’entreprise sans perdre de vue les ambitions dudit projet et arriver à délivrer des solutions informatiques abouties ? Comment gérer de nombreux projets et diverses ressources avec plusieurs contraintes de livrable ? Comment définir son roadmap (ou sa feuille de route) afin d’éviter les goulots d’étranglement dans la gestion des projets ?

Gestion de projet dite agile

C’est pour avoir des réponses à toutes ces préoccupations et surtout améliorer leurs connaissances en méthodes et solutions de gestion de projet dite agile qu’une centaine de Chief information officer (CIO) a participé à un petit-déjeuner débat organisé, mardi 7 novembre à Abidjan, par le Club DSI Côte d’Ivoire en partenariat avec Spectrum, groupe franco-tunisien de conseil et de services spécialisé dans les nouvelles technologies et la transformation digitale des entreprises.

Une centaine de DSI a participé à ce petit-déjeuner débat sur la gestion de projet agile.

Le meeting qui s’est déroulé autour de la suite Jira (Software, Core, Service Desk et Portfolio Management), a permis aux CIO de découvrir des solutions qui, à partir de plusieurs indicateurs, permettent d’avoir une vue 360° sur l’évolution de plusieurs projets en équipes, avec un focus sur les délais d’engagement. Mais aussi de trouver un équilibre entre ressources, périmètre d’action et délais de livraison.

Pour les CIO et chefs de département, à cheval sur différents projets évoluant parallèlement, les bénéfices de cette démarche sont nombreux. Lofti Fehri, associé Spectrum Groupe, a fait cas, notamment, de la possibilité d’avoir une visibilité sur l’ensemble des équipes et de « résoudre (facilement) les problèmes quotidiens de coordination et d’autonomie des équipes ». Selon lui, les équipes IT/supports gagneraient, quant à elles, à expérimenter cette démarche qui « facilite la collaboration en temps réel et l’automatisation des tâches pour une efficacité opérationnelle ».

Pour tirer la meilleure valeur ajoutée que les systèmes d’information peuvent leur apporter dans l’atteinte de leurs objectifs, les autres métiers de l’entreprise  (markéting, finance, RH, juridique, commercial, etc.) ont eux aussi intérêt à adopter des méthodes agiles qui permettent, selon Lofti Fehri, de « gérer l’avancement des tâches au niveau des services et de créer un circuit de validation sur lequel vont transiter les tâches », ce qui favorise une meilleure traçabilité et une responsabilité clairement identifiée. De plus, « l’agilité permet d’atteindre les objectifs de façon simplifiée », a expliqué Lofti Fehri.

Outre la Tunisie et la France, Spectrum Groupe est présent au Royaume-Uni, en Arabie Saoudite et depuis cette année en Côte d’Ivoire. Ce kick-off initié par le Club DSI Côte d’Ivoire ouvre la voie à une série d’échanges que Mamadou Naon, président du Club, espère renouveler dans la perspective de la transformation digitale des entreprises ivoiriennes. Initiative saluée par le Groupement des opérateurs des TIC en Côte d’Ivoire (Gotic). Représenté par son vice-président, Patrick Brou, celui-ci n’a pas manqué de saluer ce type de rencontre. « C’est en allant de façon déterminée à tous les rendez-vous de la connaissance qu’on peut évoluer dans la transformation digitale des entreprises », a-t-il déclaré.

Anselme AKEKO, Abidjan
anselme.akeko@cio-mag.com

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here