Congo Brazzaville : l’usine de Vérone Mankou a besoin de 100 techniciens

0
2042
Vérone Mankou, lors du shooting photo.
Vérone Mankou, lors du shooting photo.

 

(Cio Mag) – Vérone Mankou, le créateur de la première tablette africaine, a fait savoir, ce mardi matin, depuis son compte Twitter que «l’usine #VMK a besoin de 100 techniciens (ou passionnés) pour un programme de Formation/Emploi». Le message qui précise que les candidatures féminines sont vivement encouragées a été appuyé par une photo sur laquelle Vérone Mankou pose avec deux techniciens.

Autant dire que Vérone Mankou, qui a été distingué par Forbes dans le top 20 des bâtisseurs de demain pour l’Afrique, est résolument déterminé par son ambition de développer l’esprit start-up chez les jeunes congolais. Un esprit qui les incitera à s’engager dans l’aventure de l’entrepreneuriat, comme en témoignent son livre «Congo : terre de technologie, objectif 2025» ainsi que l’appel à candidature lancé par sa Fondation BantuHub. Lequel appel a abouti à la sélection, au mois de mars dernier, de quatre start-up qui bénéficieront du programme Silicon Congo dit «d’accélération», en vue de favoriser leur transformation en de véritables entreprises. A ce titre, les entrepreneurs retenus vont bénéficier d’un espace de travail avec connexion Internet ; d’une légalisation administrative de leur start-up ; d’un coaching professionnalisé en business, d’un soutien technique et de pitch sessions pour convaincre les investisseurs.

Initiateur de nombreux projets à forte inclinaison IT, Vérone Mankou a également franchi, en février dernier, un pas dans la commercialisation de ses tablettes. En procédant à l’ouverture, à Abidjan, de la première boutique qui propose sa gamme de tablettes estampillées de la marque Vmk (Verone Mankou). Le Vmk store d’Abidjan commercialise en effet deux modèles de smartphones, disponibles à partir de 11.900 et 19.900 Francs CFA, ainsi qu’un modèle premium : le Elikia L proposé à 64.900 Francs CFA.

 

Anselme AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here