Congo Brazzaville : la Banque mondiale prête à développer le secteur du numérique

0
1618
Le ministre congolais des Postes et Télécommunications, Thierry Moungalla avec la délégation de la Banque mondiale.
Le ministre congolais des Télécommunications, Thierry Moungalla, au centre, avec la délégation de la Banque mondiale.

 

(Cio Mag) – Dans sa feuille de route, le nouveau représentant-résident de la Banque mondiale (BM) au Congo Brazzaville, Djibrilla Issa, s’est fixé pour objectif de développer le secteur du numérique.

Cette ambition, le représentant-résident de la BM l’a exprimé, le vendredi 11 avril dernier à Brazzaville, à l’occasion de la visite qu’il a rendue au ministre congolais des Postes et Télécommunications, Thierry Lézin Moungalla. A son hôte, Djibrilla Issa a fait savoir que cet objectif prendra forme à travers la mise en œuvre d’un projet qui va inclure l’application des télécommunications au service public et l’interconnexion des différentes régions du pays.

Toutes choses qui devront générer plusieurs emplois dans ce secteur mais surtout permettre au Congo de se hisser au rang des pays qui auront réussi à se doter d’une véritable «plateforme de services numériques». A cet effet, un partenariat a été signé avec le ministère des Postes et Télécommunications, a appris Pana auprès dudit ministère.

Par ailleurs, la Banque mondiale est la cheville ouvrière de la réalisation du projet Central Africa Backbone (CAB) que Djibrilla Issa juge nécessaire dans la création d’une véritable économique numérique au Congo Brazzaville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here