Congo : comment équiper les Agences de presse en multimédia et numérique

0
198

La 6eme réunion du Conseil Exécutif de la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA) s’est tenue à Brazzaville du 19 au 21 novembre sous le thème « les Agences de Presse et le développement multisectoriel des Etats ».

(CIO Mag) – Arrimer les agences de presse aux Technologie de l’Information et de la Communication (TIC)  a l’ère de la mondialisation pour une gestion rationnelle de l’information, tel est le rôle que doivent  jouer les agences de presse africaines comme pourvoyeur de l’information, afin de diffuser l’information en temps réel face à un environnement concurrentiel.

La mise  en place d’une stratégie commune pour lutter contre les fakes news ; rendre disponible l’information aux populations analphabètes ; la formation ; le financement des Agences de presse  et la prise en charge de carrière des journalistes… autant de  questions soulevées par le président de la FAAPA, Khalil Hachimi Idrissi. Compte tenu de l’évolution technologique, l’information est devenue, selon lui, une denrée disponible, et les fakes news sont beaucoup plus considérées que les vrais informations, la plupart des informations africaines étant rédigées analysées, commentées et publiée ailleurs.

La FAAPA ouvre à travers cette réunion de Brazzaville une nouvelle ère de coopération et d’échange d’informations ; elle entend poser les bases d’une coopération multiforme entre les agences de presse, et lutter pour la reconquête de la souveraineté des Etats, en matière d’information.

Au cours des discussions, les participants ont déploré les conditions de travail des agences de presse qui manquent presque de tout, en l’occurrence l’Agence Congolaise d’Information (ACI) qui date des années 1960 mais peine à s’arrimer aux TIC.

Partant de leur volonté de se regrouper dans un cadre professionnel pour impulser une nouvelle dynamique au renforcement de la coopération entre les agences de presse des pays de l’Afrique Atlantique et de l’Ouest, les directeurs généraux des agences de presse de la région se sont réunis en assemblée générale constitutive le 14 octobre 2014 à Casablanca (Maroc), en marge du forum organisé sur le thème « Les Agences de Presse de l’Afrique à l’ère du multimédia : Quel avenir ? »

Anash Wilfrid Mbossa, le vice président de la FAAPA  et directeur général de  l’Agence Congolaise d’Information (ACI), a rappelé la nécessité d’une stratégie de développement et la mutualisation des agences de presse dans tous les domaines de la vie.

Pour le ministre de l’enseignement supérieur Bruno Jean Richard ITOUA (qui a présidé la cérémonie d’ouverture en lieu et place de son collègue Thierry MOUNGALA, ministre de la communication, des medias et porte-parole du gouvernement), le Congo a une longue tradition journalistique qui remonte en 1963 avec le premier journal de la sous-région « La Semaine Africaine » et la première chaine de télévision en noir et blanc au sud du Sahara.

La Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA) constitue une plateforme professionnelle pour promouvoir l’échange d’expériences, d’informations et produits multimédia ainsi que l’échange d’idées et de réflexion sur l’avenir des agences de presse et sur le rôle qu’elles doivent jouer au 21ème siècle dans leurs diversités et leurs spécificités respectives, en tenant compte des profondes mutations qui caractérisent le paysage médiatique dans le contexte de la mondialisation à l’ère du numérique.

Pross Ferdy, Brazzaville – CongoFAA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here