Congo : StarTimes lance une vaste compagne d’abonnement

L’opérateur de distribution de la télévision numérique StarTimes a lancé une vaste compagne d’abonnement  des équipements StarTimes à Brazzaville, Pointe Noire et partout dans le Pays.

(CIO Mag) – L’univers de la télévision numérique en République du Congo s’est élargi avec l’implantation de la société chinoise de télédistribution StarTimes qui a signé le 21 décembre à Brazzaville, à travers le Conseil supérieur de la liberté de communication, la convention portant autorisation d’exploitation de la télédistribution numérique au Congo.

Bien qu’installée dans d’autres villes africaines, la vision de cette société, qui existe depuis 2005, est de faire que toutes les familles congolaises et africaines accèdent à la télévision numérique à moindre coût. Il  a un bouquet de près de cent soixante chaînes de télévision diffusant des programmes variés : information, musique, jeunesse, sport, divertissement, découverte, religion…

L’installation de cette société au Congo s’inscrit dans le cadre des activités relatives au passage de l’analogique au numérique exigé par l’Union Internationale des Télécommunications. Les décodeurs de StarTimes n’ont pas besoin d’une antenne extérieure pour la diffusion. Une petite antenne placée à côté de la télévision permet aux usagers d’accéder aux chaînes de télévision au moyen d’une puce qui doit être introduite dans le décodeur.

L’accord conclu entre StarTimes et le Congo concerne aussi la  mise en service de la Télévision numérique terrestre (TNT). Entre autres, la réalisation de la couverture TNT et DTH à 100 %, sur toute l’étendue du territoire ; l’amélioration de la transmission du signal afin de permettre la captation des chaînes de télévision en mode HD. Il sera aussi question, d’après ce contrat, de mettre en place la technologie H.265, la plus récente, destinée à la compression des vidéos.

Le contrat paraphé prévoit aussi : le transfert de technologie, la rénovation des stations de télévision et de radio diffusion, la construction du réseau de transmission, la numérisation du centre de contrôle de diffusion et des terminaux de télévision numérique.

Pross-Ferdy, Brazzaville- Congo

Sur le même sujet :

En moins de 5 mois d’existence, StarTimes Côte d’Ivoire revendique plus de 10 000 abonnés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *