Connectivité mobile en Afrique : l’Algérie classée au 6e rang

0
1216

(Cio Mag) – Dans un classement publié par l’Association mondiale des opérateurs télécoms (GSMA), l’Algérie arrive en 6e position des pays africains en matière de connectivité mobile. 

L’Ile Maurice arrive en tête de l’édition 2017 du classement des pays africains, avec un score de 62,7 points. Cet Etat insulaire de l’océan Indien se classe au 76e rang à l’échelle mondiale dans ce classement qui mesure la capacité de plus de 150 pays à connecter ses citoyens à l’internet mobile, et les classe selon un score allant de 0 à 100.

Le classement se base sur 4 facteurs clés, à savoir l’infrastructure (les installations permettant l’accès à l’internet mobile), les prix (appareils et forfaits mobiles), le degré de prédisposition des citoyens non connectés à s’initier à l’internet mobile (compétences, environnement culturel et politique, etc.), ainsi que le contenu (disponibilité de services répondant aux besoins d’une population locale).

L’Afrique du Sud (84e à l’échelle mondiale) occupe la deuxième marche du podium devant la Tunisie (89e), le Maroc (95e), l’Egypte (96e), l’Algérie (99e), le Botswana (102e), la Namibie (103e), et le Ghana (105e), l’Angola (109e) fermant le Top-10 africain. La Guinée, le Tchad, la République Démocratique du Congo et le Niger arrivent derniers à l’échelle africaine et sur le plan mondial, avec des scores entre 17 et 20/100.

Ceci est dû au manque sévère – et souvent à l’absence – d’infrastructures ainsi que par des prix difficilement abordables pour ces populations. Le nombre de citoyens non connectés et non prédisposés à l’être engendre naturellement l’absence de contenu adapté. A l’échelle mondiale, l’Australie, la Norvège et la Nouvelle-Zélande figurent en tête du classement avec des scores supérieurs à 85/100.


Youcef MALLEMI, Alger

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here