Cybercriminalité : 57 % des entreprises touchées en 2016

0
1388

(Cio Mag) – cybercriminalité continue de frapper dans le monde de l’entreprise. A en croire lecomparateurassurance.com, 57% des entreprises ont été victimes du phénomène l’année dernière. Le site qui reprend une étude de spécialistes de la question nous apprend que le pourcentage a évolué par rapport à 2015 puisque le nombre de déclarations estimées à 32 % a aujourd’hui atteint presque le double. La France est bien sûr loin d’être épargnée. Les attaques de type « rançongiciel » ont affecté une dizaine de sociétés et fait des ravages dans 150 pays dans le monde causant de sérieuses pertes à pas moins de 300.000 personnes. Le ransomware connu sous le nom de « WannaCry » et qui a beaucoup fait parler de lui en mars dernier a touché des milliers d’ordinateurs sur la planète non sans épargner des géants comme Renault, des hôpitaux en Grande Bretagne, le système bancaire russe ou encore des écoles en Grèce.

Aussi, il faut signaler que les tentatives de fraude se font au quotidien. Le dernier baromètre de l’assureur-crédit Euler Hermes fait état de 80 % des entreprises touchées par le phénomène. « C’est un chiffre préoccupant, surtout quand on sait que 20 % des entreprises interrogées n’ont pas réussi à déjouer les tentatives, et que les pertes occasionnées peuvent considérablement affecter leur trésorerie et leurs rentabilité. En effet, 10 % des sociétés attaquées l’an passé ont subi une perte supérieure à 100.000 euros », apprend-on dans le rapport cité par la plateforme Comparateur Assurance. Ces faits ont été confirmés par l’association nationale des directeurs financiers et de contrôle de gestion ( DFCG ). Mais, l’étude, loin de rassurer les professionnels, prévient que la situation pourrait empirer dans les prochaines années. On y apprend que 81 % des entreprises sont de cet avis d’autant que les moyens pour faire face à cette cybercriminalité débridée font encore défaut. Une seule bonne nouvelle peut-être : 22 % d’entre elles ont pu réaliser une cartographie des risques, ce qui reste très important quand-même.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here