Côte d’Ivoire : 4.2 millions de nouveaux abonnés centrés sur les jeux vidéo mobile

0
1490

(CIO Mag) 4.2 millions de nouveaux abonnés à la téléphonie mobile sont annoncés en Côte d’Ivoire d’ici 2025, prévoit la GSMA Intelligence. A l’instar des autres pays de la sous-région, les consommateurs de demain utiliseront leurs téléphones mobiles certes pour les services de communication, mais dans une moindre mesure, car les usages seront centrés sur les jeux en ligne et le streaming de vidéo.

Dans son dernier rapport sur l’économie mobile en Afrique de l’Ouest, la GSMA prédit que le nombre total d’abonnés à la téléphonie mobile atteindra 248 millions d’ici 2025, augmentant de 60 millions par rapport à 2018. La moitié de ces prochains abonnés viendra du Nigéria (32 millions), contre 5 millions au Ghana, 3.7 millions au Niger et 3.5 au Burkina Faso.

En Côte d’Ivoire, le parc d’abonnés devrait enregistrer l’arrivée de 4.2 millions de nouveaux utilisateurs des services mobiles. Etabli à 33.6 millions au 31 décembre 2018, le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile y est estimé à 34.4 millions au 31 mars 2019, par l’ARTCI.

Jeux en ligne et streaming de vidéo

A croire la GSMA, l’augmentation du parc d’abonnés en Afrique de l’Ouest sera poussée par les consommateurs de moins de 18 ans qui deviendront de jeunes adultes au cours de la prochaine décennie. A l’opposé des habitudes des abonnés plus âgés, dont les usages sont centrés sur la voix, les consommateurs de demain seront plus intéressés par les services de données comme les jeux en ligne et le streaming de vidéo.

De quoi stimuler la production et la valorisation des contenus numériques dans l’industrie du jeu vidéo, un domaine dans lequel la contribution des pays africains reste minime, soit 1.1%.

En Côte d’Ivoire, les studios de dessins animés et jeu vidéo sont plutôt rares, excepté Afrikatoon et Paradise Game. Si les autorités ont pris conscience de l’importance de ce secteur en apportant leur soutien au Festival de l’électronique et du jeu vidéo d’Abidjan (FEJA), le plus grand événement eSport et jeu vidéo d’Afrique, il n’en demeure pas moins que les créations sont focalisées sur le marché intérieur du jeu mobile et du jeu gratuit, surtout pour des thèmes éducatifs et sociaux. De plus, les jeux sont souvent réalisés dans un style résolument occidental.

Anselme AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here