Côte d’Ivoire : alerte à la fraude VISA sur carte bancaire à la veille de Noël

0
2464

(CIO Mag) – Une vaste opération de fraude sur carte bancaire a été lancée en début de semaine par des individus en mal d’informations confidentielles pour troubler la quiétude des citoyens, à la veille des fêtes de fin d’année. L’origine de l’attaque n’est pas encore connue mais plusieurs clients de banques ont reçu des SMS supposés provenir de VISA, invitant à sécuriser leurs cartes bancaires avant le 15 décembre en cliquant sur un lien fictif, qui n’a pour seul but que de récupérer leurs données personnelles et de compromettre leur sécurité et celle de leurs avoirs.

Face à la menace faisant craindre une telle éventualité, la Banque nationale d’investissement (BNI) a lancé, mercredi 13 décembre, une campagne d’alerte par SMS : « Alerte Fraude ! Cher client, VISA n’est pas l’auteur des messages vous invitant à communiquer vos données bancaires. Soyez vigilants et n’y donnez aucune suite. »

Dans un message publié sur son portail web, la Société ivoirienne de Banque (SIB) ajoute : « Si vous recevez ce SMS, nous vous recommandons dès lors de le supprimer purement et simplement, sans cliquer sur le lien qu’il contient. Au cas où vous auriez déjà cliqué sur le lien susmentionné, et fourni vos informations personnelles (identifiants et mots de passe par exemple) prenez soin d’informer d’urgence votre conseiller clientèle ou l’agence SIB la plus proche. »

Ce n’est pas une première. Courant mai 2017, NSIA Banque était confrontée à des messages frauduleux diffusés par voie électronique auprès de la clientèle aux fins de récupérer et utiliser leurs données personnelles. L’établissement financier avait alors réagi dans un communiqué pour avertir ses clients.

Mais une question demeure : comment les cybercriminels entrent-ils en possession des numéros de téléphone mobile des clients des banques pour pouvoir leur envoyer des SMS frauduleux, alors que ces informations sont sensées être confidentielles ?

Anselme AKEKO
anselme.akeko@cio-mag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here