Cote d'Ivoire: l’Autorité de régulation sensibilise sur la technologie Dnssec

0
1453
Bilé Diéméléou, directeur général de l'Autorité de régulation des télécommunications/Tic de Côte d'Ivoire (Artci)
Bilé Diéméléou, directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications/Tic de Côte d’Ivoire (Artci)

 

(Cio Mag) – La dimension sécurité est plus que jamais au cœur des préoccupations de l’écosystème numérique ivoirien. La preuve, l’atelier organisé, mardi dernier, à la Maison de l’Entreprise d’Abidjan, par l’Autorité de régulation des télécommunications/Tic de Côte d’Ivoire (Artci), en vue de sensibiliser et former les participants sur ce que renferme la technologie « Domain name system security extensions » ou Dnssec, l’alternative à la sécurisation de l’authenticité de la réponse Dns.

En fait, l’Artci a constaté que le Domaine name system (Dns), élément indispensable du fonctionnement d’Internet, est toujours attaqué par des pirates informatiques. Lesquels ont recours à des techniques qui leur permettent d’infiltrer un réseau Internet et détourner du trafic vers leurs serveurs. Ce faisant, ils ont la possibilité de falsifier les réponses données par l’annuaire qu’est le Dns.

Par contre, avec un Dns protégé par Dnssec, lorsque le navigateur envoie une requête, celle-ci revient avec une clef d’authentification qui atteste que l’IP renvoyée est la bonne. L’usager d’Internet est alors assuré d’accéder au bon site lorsqu’il reçoit cette IP validée par Dnssec. Ainsi, toute tentative de modification entamée par un pirate restera infructueuse.

C’est donc pour réduire au maximum les probabilités d’occurrence des risques d’attaques contre le Dns que l’Artci a initié cette formation. Elle a vu la participation de M. André Appété et Bilé Diéméléou, respectivement directeur de cabinet adjoint du ministère de la Poste et des Tic, et directeur général de l’Artci.

 

Anselme Akéko – Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here