Côte d’Ivoire : les cybers détectives interpellent deux caissières pour le détournement de 2,8 millions FCFA

0
2363
Ouattara Mariam et Kouamé Nadège.
Ouattara Mariam et Kouamé Nadège.

L’implication de certaines caissières dans les affaires de cybercriminalité n’est plus qu’un secret de polichinelle. Deux d’entre elles viennent d’en donner la preuve.

 

Suite à une plainte survenue après qu’un plaignant ce soit rendu dans un établissement financier pour le retrait d’un mandat à lui adressé, sans pouvoir entrer en possession de son argent (2.800.000 FCFA), les cybers détectives de la Plateforme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC) ont mis le grappin sur les nommées Kouamé Nadège Reine et Ouattara Mariam. Selon la PLCC, le plaignant s’est rendu dans l’agence d’une banque dans la commune de Vridi, muni de son bordereau d’envoi. Mais il n’est pas parvenu à entrer en possession de son argent. La caissière, dame Kouamé Nadège Reine, lui avait signifié qu’elle ne pouvait procéder au paiement parce que son quota journalier de transactions autorisées avait été atteint. Pour le même motif, le paiement n’a pu être effectué dans la deuxième agence du même établissement bancaire. Pourtant, dans le troisième point de paiement, les caissiers notifient au plaignant que le mandat a déjà été payé au cours de la même journée. Saisie de cette affaire, la PLCC a mené ses investigations qui ont permis de découvrir que le paiement a été effectué par Kouamé Nadège Reine, caissière dans une agence située dans la commune de Marcory. Les investigations ont également révélé que la pièce d’identité qui a permis de détourner le mandat comportait la photo d’un individu déféré devant les tribunaux, dans le courant de cette année, pour des délits similaires.

 

Source : PLCC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here