Côte d’Ivoire : signature d’un protocole d’accord avec Microsoft

Le ministre Bruno Nabagbé Koné conduit une délégation d'officiels ivoiriens au siège social de Microsoft.
Le ministre Bruno Nabagbé Koné conduit une délégation d’officiels ivoiriens au siège social de Microsoft.

(Cio Mag) – L’Etat de Côte d’Ivoire, par le biais du ministère de la Poste et des TIC (Mptic), a signé avec Microsoft un protocole d’accord, à travers lequel les deux parties s’engagent à approfondir leur coopération dans des domaines tels que l’administration, l’enseignement supérieur public et l’employabilité des jeunes dans le secteur des TIC. C’était le mercredi 28 janvier dernier, au siège social de Microsoft, à l’occasion de l’édition 2015 du “Microsoft Exécutive Briefing” : un ensemble de rencontres thématiques initié par le géant américain de l’informatique en vue de présenter ses produits, offres et solutions informatiques à ses partenaires et clients potentiels.  

Dédiée à la Côte d’Ivoire, l’édition 2015 de “Microsoft Exécutive Briefing” enregistre la participation d’une forte délégation d’officiels ivoiriens conduite par le ministre de la Poste et des TIC, porte-parole du Gouvernement, Bruno Nabagné Koné.

Selon le service communication dudit ministère, la rencontre porte sur des thématiques majeures telles que le “National Cloud”, la sécurité publique, la sureté nationale, le programme Microsoft Windows Azure, la modernisation de l’administration publique. Sur ce point, le Ministre Bruno N. Koné a réitéré l’objectif du gouvernement qui est de connecter les hauts cadres de l’administration grâce à des outils de productivité afin de les rendre plus efficients au travail. L’offre CityNext, une solution pour créer des villes intelligentes ou Smart City a été également présentée au ministre. Qui a souhaité des solutions Microsoft adaptées aux réalités ivoiriennes.

Microsoft Exécutive Briefing 2015 a également permis aux officiels ivoiriens de visiter le campus Microsoft, à l’Envisioning Center, centre qui héberge les innovations futures et le Data Center de Microsoft.

Anselme Akéko
Source : Serv. Com. MPTIC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *