Côte d’Ivoire : une banque française lance son service de mobile money et dévoile ses ambitions d’inclusion financière

(CIO Mag) – 80 à 90 % de la population selon les pays d’Afrique subsaharienne est non-bancarisée. Cette catégorie d’habitants constitue « un challenge majeur d’inclusion financière auquel Société Générale souhaite prendre part » dans les pays dans lesquels elle est implantée, grâce à YUP. Un nouveau service de mobile money accessible via un réseau de distributeurs (stations-services, commerce de distribution) équipés de terminaux. Jeudi 14 septembre, le Groupe français a annoncé le lancement effectif de cette solution en Côte d’Ivoire et au Sénégal.

30 000 portefeuilles mobiles ouverts

Dans ces deux pays, Société Générale compte déjà plus de 30 000 portefeuilles mobiles ouverts (wallets) et près de 600 agents. Fort de ce développement, le Groupe poursuivra l’extension de YUP par des lancements prévus d’ici fin 2017 au Ghana et au Cameroun. Courant 2018, la solution sera lancée au Burkina Faso, en Guinée et au Togo. D’ici à 2020, la banque internationale française veut ouvrir 1 million de wallets et recrutés 8000 agents sur l’ensemble de son réseau. Ce qui lui permettra d’offrir ses services à « une clientèle peu touchée jusque-là par l’offre bancaire ».

Services financiers mobiles

Alternative à la banque traditionnelle, YUP est accessible à toute personne bancarisée ou non-bancarisée, détentrice d’un téléphone mobile ou d’un smartphone, quel que soit son opérateur téléphonique. Selon l’établissement financier, YUP permet à ses utilisateurs de transférer ou de recevoir de l’argent mobile, qui peut servir à « payer leurs factures, acheter du crédit téléphonique et effectuer des paiements chez des commerçants » membres du réseau. L’offre « s’enrichira rapidement avec des services financiers comme les avances sur salaires, le crédit, les produits d’épargne et les transferts internationaux », annonce Société Générale, qui ajoute que cette solution de mobile money « permet également la dématérialisation des flux de paiement des entreprises ».

Lab Innovation

« YUP s’appuie sur l’écosystème innovation rassemblé au sein de son Lab Innovation à Dakar, ouvert dans les locaux de Jokkolabs. C’est là que s’écrivent, en partenariat avec nos clients et les start-ups du continent, les nouveaux usages déployés sur YUP », précise le Groupe.

Anselme AKEKO
anselme.akeko@cio-mag.com
Info : APO

Anselme Akeko

Anselme Akeko

Journaliste spécialisé en économie numérique, télécoms-mobilité, mobile money, cybercriminalité, financement start-up, inclusion numérique et financière et transition digitale. Passionné de web journalisme, il est correspondant de Cio Mag en Côte d'Ivoire.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *