Côte d’Ivoire : Veone lance CentralBill, une nouvelle plateforme de paiement en ligne

Lancement de CentralBill, vendredi 21 octobre, à Abidjan, en marge de l’Africa open innovation summit 2022.

CentralBill, nouvelle plateforme de paiement en ligne, a été lancée à Abidjan afin de répondre aux besoins des entreprises en matière d’encaissements et de recouvrements.

(Cio Mag) – Une nouvelle plateforme de paiement en ligne et de commerce électronique dénommée CentralBill a été lancée le vendredi 21 octobre 2022 à Abidjan par VEONE. C’était au cours de la 2e édition de l’Africa open innovation summit (AOIS). CentralBill a pour vocation de soutenir la transformation digitale des entreprises en matière d’encaissements et de recouvrements en ligne.

Pendant la présentation, M. Mohamed Soukéré, directeur général de VEONE, a rappelé les difficultés que rencontrent les entreprises et institutions dans les encaissements en ligne : création de portail de services en ligne, complexité dans l’intégration, reversements différés, multiple frais de transaction, etc.

« C’est pour répondre à ces besoins que VEONE lance CentralBill comme la meilleure alternative pour combler le vide actuel et contribuer à l’adoption des services de paiement en ligne grâce à une plateforme simple et facile d’usage », a expliqué le directeur général.

L’application a été conçue en mode SaaS (Software as a Service). Ce qui signifie qu’elle permet aux entreprises de s’abonner au service de paiement en ligne sans devoir acquérir l’application ou l’installer sur son propre matériel informatique. Ainsi présentée, CentraBill fonctionne comme un guichet virtuel autonome pour encaisser tout paiement à partir de diverses sources (mobile money, carte de paiement, banques).

Modèle de paiement

« C’est un système de paiement qui va se mettre au cœur de votre système de facturation, qui va interagir avec l’ensemble de vos outils de gestion, avec vos clients, qui va vous permettre de lancer des demandes de facturation, de lancer des services d’encaissements, avec portail ou sans portail », a poursuivi le directeur général de VEONE.

« Nous avons fait le choix de partir sur un modèle “flat” qui veut dire que cette application sera disponible à tout le monde par lot de fonctionnalités quel que soit leur volume d’affaires. C’est du jamais vu en termes de modèle de plateforme de paiement. C’est le modèle le plus adapté à des entreprises qui démarrent, à des entreprises moyennes (PMI/PME, TPE) et même à de grandes entreprises ou à des institutions », a-t-il soutenu.

Désormais, ces structures seront désormais capables de digitaliser leurs encaissements ou leurs factures. Et ce, quel que soit le chiffre d’affaires qu’elles auront à réaliser.

Eliam M’bahia, manager business unit, a ajouté que ce modèle s’adresse aussi aux personnes qui effectuent des paiements temporaires tels que le paiement de frais de scolarité. En outre, CentralBill permet de régler une facture en faisant des paiements partiels à partir de différentes sources.

Entreprise de technologies proposant des solutions utilisées en Afrique depuis 11 ans, VEONE est le pionnier en Côte d’Ivoire sur les questions d’open source source & Cloud.

« Nous avons pour ambition de contribuer fortement au développement de nos différents pays africains », a déclaré Mohamed Sounkéré.

Anselme AKEKO

Responsable Editorial Cio Mag Online

Journaliste économie numérique. Passionné de web journalisme, Anselme Akéko est Responsable Editorial Cio Mag Online et Correspondant en Côte d'Ivoire.
En savoir plus
WhatsApp : +225 05 55 46 49 94

View All Posts