Covid-19 : l’ARTCI dément avoir autorisé le Cabinet GN Conseil à traiter des données personnelles

0
1873
© AIP

(CIO Mag) – L’Autorité de régulation des télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire, ARTCI, dément avoir autorisé le Cabinet GN Conseil à traiter des données personnelles, contrairement aux affirmations du directeur de cette entreprise relayées dans un article publié par le Journal l’Expression numéro 2997 du mercredi 25 mars 2020.

Mardi 24 mars dernier, au cours d’une conférence de presse sur l’application Mediclick permettant le traçage des personnes présentant des risques d’infection au coronavirus (Covid-19), Nestor Gnahoui, le directeur général du Cabinet GN Conseil a affirmé que « cette application a eu l’agrément du Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, de l’Agence pour la régulation des télécommunications en Côte d’Ivoire (ARTCI) et de l’Ordre des médecins ».  

Nestor Gnahoui a également déclaré : « Nous avons signé une convention avec le ministre de la Santé et nous avons l’autorisation de l’ARTCI dans l’exploitation des données à caractère personnel. »

« L’ARTCI dément cette information et porte à la connaissance des Administrations et populations concernées, qu’elle n’a délivré aucune autorisation de traitement de données au Cabinet GN Conseil », déclare le gardien des télécommunications dans un communiqué transmis à notre Rédaction.

En Côte d’Ivoire, le traitement des données à caractère personnel est soumis à une déclaration préalable auprès de l’ARTCI. A ce titre, le régulateur télécoms veille à ce que les traitements des données à caractère personnel soient mis en œuvre conformément aux dispositions de la loi sur la protection des données à caractère personnel et de ses décrets d’application.

Anselme AKEKO, Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here