Crowdfunding : la startup camerounaise Bmeet remporte un financement de l’OIF de plus de 3600 euros

0
1563

La startup camerounaise Bmeet a remporté un financement de l’Organisation internationale de la francophonie de 3650 euros, soit plus de 2 millions de FCFA.

(CIO Mag) – C’est avec succès que Business Meeting (Bmeet) gagne la somme de 3650 euros, soit 2 398 050 FCFA de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). C’est en fin octobre 2014 que Bmeet voit le jour, et s’est fondé sur un réseau professionnel d’entreprises qui a pour mission de donner plus de visibilité aux entreprises africaines crédibles, de faciliter et d’accélérer les échanges entre elles. Grâce au financement remporté, Bmeet vise trois objectifs : à savoir accélérer le développement de sa plateforme, financer le début de la phase de test sur le terrain, ce qui comprend le déplacement au Cameroun des membres de l’équipe, et la protection juridique de ses patients. La vision à long terme est de devenir la Market Place B2B de référence en Afrique, un outil incontournable, garant de qualité et de performance.

Son score total de 120% posté sur sa page Facebook, selon Harry Wilfried, annonce la bonne nouvelle aux internautes. Bmeet, une startup de haut vol a récolté 3 650 euros provenant de 108 contributeurs.

Comme précédemment publié, pour chacune des startups engagées dans cette compétition, il fallait collecter au moins 3 000 euros à l’issue de la campagne de crowdfoounding lancée en mars dernier sur la plateforme Finance-ensemble.org. Pour apporter plus de tonus à sa campagne, l’équipe de Bmeet s’est proposé de verser 5% du montant récolté à partir de 50 euros à l’association Ocos (One Child One smile), une association engagée dans la scolarisation des enfants orphelins au Cameroun. Une stratégie qui s’est avérée payante puisque le projet de Bmeet est allé au-delà de ses espérances. Cette plateforme de réseautage B2B qui est spécialisée sur l’Afrique, a pour principale mission de faciliter et d’accélérer les échanges entre les entreprises en Afrique et celles situées en Europe, grâce à un algorithme innovant de notation des entreprises qui prend en compte des critères précis pour définir la crédibilité des entreprises en temps réel.

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here