Cybercriminalité : des dizaines de sites officiels gabonais visés par Anonymous

(CIO Mag) – C’est un assaut massif et impressionnant dirigé contre des sites du gouvernement gabonais dont fait état l’Agence de Presse Française (AFP). Ils sont plus de 70 sites à avoir été pris pour cible dont ceux du ministère de la communication et de l’économie numérique, de la pêche ainsi que de plusieurs autres appartenant à une trentaine d’institutions. L’agence française dit avoir constaté que tous étaient inaccessibles dimanche à 12 heures 30, GMT.

Toutefois, à en croire l’AFP, impossible pour le moment d’établir un lien définitif entre les revendications d’Anonymous et la série de l’inaccessibilité des sites en question. “Attaque surprise et massive contre le gouvernement du Gabon aujourd’hui (…). Les dictateurs auraient pu s’attendre à nous”, a déclaré un des responsables de la sombre organisation qui dit ne jamais pardonner les Etats qu’elle qualifie de “dictatures” dans un communiqué.

Dans l’après-midi, l’Agence gabonaise des infrastructures numériques et des fréquences a réagi en parlant de “cyber-attaques de type déni de services” contre le réseau de l’administration gabonaise. L’ANINF a plutôt avancé le nombre de 60 sites Web sur les 102 de l’administration rendus “indisponibles pendant quelques heures”. L’agence gabonaise a ensuite fait savoir que l’utilisation du service a été rétabli, mais sur le plan national seulement non sans exclure des actions en justice.

Elimane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *