Cybercriminalité : la sprinteuse ivoirienne Marie-José Ta Lou victime d’une attaque

  • 3 janvier 2018
  • 0
  • 235 Vues

(CIO Mag) – La cybercriminalité est devenue un phénomène mondial auquel personne n’échappe. Et n’allez pas le dire à la sportive ivoirienne Marie-José Ta Lou. La sprinteuse très connue pour ses performances a été victime d’usurpation d’identité sur Facebook. Selon le site ivoirien abidjantv.net, la vice-championne du monde 2017 sur 100 mètres et 200 mètres n’a pas tardé à réagir après que sa page a été piratée et utilisée à d’autres fins. Elle a immédiatement appelé ses fans à lui venir en aide.

“Bonjour Famille. J’espère que vous allez bien. Je viens ce matin solliciter votre aide afin de signaler cette page qui se fait passer pour moi depuis bien longtemps”, avant de poursuivre : “Nous l’avons plusieurs fois mis en garde, mais toutes nos tentatives sont rentrées dans l’oreille d’un sourd, merci donc d’aider”, a écrit Marie-José Ta Lou sur Facebook. Pour le moment, abidjantv.net ne fait état d’aucune réaction de la part des internautes appelés à la rescousse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *