De la 3G à la 4G : quelles sont les ambitions d’Airtel au Congo ?

Crédit photo : Congoactuel

Le ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique Léon Juste Ibombo a reçu dans son cabinet une délégation d’Airtel Congo conduite par Daddy Mkendi, PCA Airtel  zone Afrique.

(CIO Mag) – Plusieurs points ont constitué le menu de leur entretien, notamment : le passage de la 3G à 4G qui sera mis en service dans les prochains mois par Airtel Congo ; l’amélioration de la qualité du réseau ; et l’appui du gouvernement. Concernant ce dernier point, le ministre a rassuré à son interlocuteur de l’assistance du gouvernement, non seulement pour Airtel, mais également tous les opérateurs évoluant dans le secteur des télécommunications, comme l’a souhaité le président de la République d’arrimer le Congo au numérique. Les deux personnalités ont profité de cette occasion pour passer en revue les dossiers ayant traits au développement des sociétés de téléphonie mobile évoluant en République du Congo.

Investissements

Airtel Congo a fait des investissements colossaux concernant le passage de 3G  à la 4G, ce qui est un soulagement pour la population dans l’amélioration de la vitesse de navigation sur Internet. Le gouvernement se doit d’accompagner non seulement Airtel Congo, mais aussi toutes les sociétés de téléphonie mobile, a dit le ministre. Le Président du Conseil d’Administration a souligné que Airtel ne cessera d’investir pour l’amélioration de la qualité du réseau, pour permettre aux internautes de naviguer aussi rapide que possible. Il a également exprimé sa gratitude au gouvernement de la République et fait état au ministre des investissements d’Airtel ces deux dernières années, de la qualité des services très satisfaisante de la 3G ainsi que les avancées significatives des investissements sur la 4G. Léon Juste Ibombo s’est réjoui de la qualité de service offert par Airtel Congo.

4G

A la différence de la 3G, la 4G est une nouvelle avancée technologique dans le monde de la téléphonie mobile. Elle propose une multiplication de débits rendue possible par deux phénomènes. Le premier consiste à faire circuler les appels vocaux non plus sur le réseau téléphonique mais directement sur Internet et la possibilité de faire passer plusieurs informations en un même canal. Il se définit comme le très haut débit mobile. Airtel est présent dans 17 pays et compte plus de 77millions d’abonnés.

Pross Ferdy, Brazzaville Congo

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE