Développement durable : le blogging camerounais veut s’affirmer

0
3170
blogging caméroun
De gauche à droite : les deux administrateurs de association et Steve Tchoumba

L’association des blogueurs du Cameroun (ABC) organise son tout premier sommet sous le thème : « Blogging, outil de développement », du 25 au 27 Octobre 2019 à Douala ; a-t-elle annoncé lors d’une conférence de presse tenue hier dans capitale économique camerounaise.

Depuis l’an 2000, le blogging camerounais essaye de profiter au mieux des opportunités offertes par l’internet pour des raisons diverses, individuelles ou communautaires. Mais il n’est pas toujours vu du bon œil car, une bonne partie du public s’interroge sur la réelle portée de cet exercice.

C’est donc principalement dans l’optique de définir et de spécifier la contribution de ses acteurs au développement du Cameroun dans une perspective durable que ce sommet est organisé.

Il regroupera pendant trois jours, une soixantaine de bloggeurs venus des quatre coins du pays et même d’autres pays dans un cadre fermé.

Il y sera question à travers plusieurs ateliers, d’explorer les voies de réponse à plusieurs préoccupations axées sur quelques interrogations liées au thème.

Notamment : comment développer de manière collective et individuelle le blogging ? Que peuvent apporter les blogueurs au développement ?

« Nous avons choisi ce thème car de nombreuses personnes se trompent sur les fonctions et missions des bloggeurs. Sur les réseaux sociaux bon nombre de commentaires liés à cette activité sont négatifs. Nous voulons ainsi, démontrer que nous sommes des personnes sérieuses ayant la capacité de participer au développement de notre pays », a expliqué René Nkowa président de l’ABC à Cio Mag.

Pour Steve Tchoumba manager d’Activ Spaces, le premier Tech Hub du pays et partenaire de l’évènement, il s’agit de « déterminer comment les bloggeurs vivent de leur activité et de comment ils peuvent créer des emplois ».

Source d’emplois

 « Exercer cette activité ne consiste pas seulement à s’installer derrière un ordinateur et écrire. Pour publier certains articles, le bloggeur peut avoir besoin des services des photographes, des designers et de tant d’autres personnes qu’il devra payer. Il devient ainsi créateur d’emploi », a t’il expliqué.

Il s’est aussi réjoui de ce partenariat. Lequel s’inscrit en droite ligne avec l’objectif du HUB ; celui de soutenir l’entreprenariat dans le domaine des technologies au Cameroun.

« Depuis quelques années, nous aidons les entrepreneurs à transformer leurs idées en entreprises durables en se focalisant sur les technologies. Mais aussi sur les moyens d’aider nos jeunes à mieux participer au développement économique. Il est vrai que le blogging n’est pas une technologie hardcore, mais il constitue définitivement un moyen par lequel la technologie peut aider notre économie », a déclaré Steve Tchoumba.

Notons qu’à la fin des travaux, quelques actions seront menées pour répondre aux objectifs de l’association.

Il s’agira de l’adoption des recommandations des blogueurs, d’un plaidoyer rédigé à destination des acteurs publics et privés pour les sensibiliser sur la fonction du blogging au sein de la société ; mais aussi de la création d’une plateforme numérique spécialisée dans le développement durable et la cyber sécurité.

La conception d’une activité permettant de mettre en avant le blogging comme atout du développement rejoint la liste des multiples réalisations prévues à l’issue de ce rendez-vous.

 

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here