Dragonfly : le projet de moteur de recherche que Google prépare pour la Chine et qui suscite la controverse

  • 21 août 2018
  • 0
  • 165 Vues

(Cio Mag) – Le projet de moteur de recherche que Google compte lancer sur le marché chinois suscite déjà la polémique au sein des salariés. Certains voient dans ce “Dragonfly” une idée contraire aux valeurs et à l’histoire du géant américain. Dans une lettre interne signée par un millier d’employés, l’on évoque des possibilités que le projet, à terme, n’aide à la surveillance et à la censure d’opposants et de dissidents en Chine. En clair, “Dragonfly” devrait être soumis aux règles de censure de Pékin, ce que ne sauraient accepter les travailleurs de Google convaincus que le moteur de recherche est programmé pour “blacklister les recherches sensibles” et “n’afficher aucun résultat”.

Tout est parti des révélations du site américain The Intercept début août. Après plusieurs semaines de mutisme, le PDG du Titan a fini par prendre la parole. “Nous ne sommes pas prêts à lancer un produit de recherche en Chine. Et il n’est pas du tout clair que nous pourrions ou que nous voudrions le faire”, a réagi Sundar Pichai jeudi en évoquant le sujet pour la première fois avec ses salariés. Toutefois, en dépit de la fronde actuelle, le patron de Google ne s’est pas du tout engagé à retirer le projet selon le Monde.fr qui fait état d’une exigence de transparence de la part des employés qui s’étaient déjà opposés et avec succès à un projet de collaboration avec le Pentagone.

Elimane, Dakar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *