Edem Adjamagbo, fondateur de la startup SEMOA

0
469

(CIO Mag) – Les acteurs de la Fintech ne le quittent plus des yeux. Le jeune entrepreneur, Edem Adjamagbo est fondateur de la startup SEMOA. En moins de trois, ans, il a su convaincre par ses solutions de bornes pour le paiement électronique. Une innovation qui est un mélange de Tech avec les pratiques habituelles d’usage du cash en Afrique. Lauréate de deux prix à l’édition 2 du concours Startup of the Year Africa le 25 janvier dernier à Casablanca, sa startup née en France a le vent en poupe.

Edem Adjamagbo s’est donné comme objectif pour 2019, le déploiement d’un réseau de 50 bornes en Afrique de l’Ouest pour « digitaliser, dit-il, le cash et booster le e-commerce sur un continent en pleine mutation numérique ». « Notre volonté est de se positionner comme une alternative à la carte bancaire et au Mobile Money », confie-t-il à qui veut l’entendre. Vision partagée avec la compétence locale à Lomé à laquelle il apporte aussi son savoir-faire. Une sorte de retour d’expérience pour contribuer à la professionnalisation des entrepreneurs locaux. Son plaidoyer : la synergie d’actions des acteurs du numérique au Togo : startups, institutions, partenaires, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here