Et si on jetait nos décodeurs de télévision ?

0
1883

(CIO Mag) – D’ici sous peu, les décodeurs pourraient ne plus partager notre quotidien. C’est du moins ce que veulent certains opérateurs. Déjà, Bouygues Telecom travaille sur un projet allant dans ce sens. Il s’agit de mettre sur le marché un décodeur dématérialisé, c’est-à-dire, intégré dans nos téléviseurs,  pour devenir au bout du compte une simple action. L’opérateur qui en a fait la démonstration dernièrement devant quelques journalistes, mise beaucoup sur cette avancée. En plus de virtualiser la box, cela permettrait surtout d’améliorer les usages. A en croire l’entreprise, « c’est plus facile d’ajouter des contenus, de personnaliser l’expérience TV avec des recommandations de programmes plus affinés ». Le site du Figaro qui rapporte ces propos révèle que l’interface déjà expérimentée par Bouygues s’inspire beaucoup des codes qu’utilise les géants du Net à l’instar de Netflix. Le changement sur lequel travaille l’opérateur pourrait aussi permettre de faciliter les mises à jour car elles deviendraient automatiques.

Mais, Le Figaro explique que ce genre d’innovation ne devrait pas intervenir toute de suite car il faudra attendre puisque le parc de téléviseur en France, en tout cas, n’est pas adapté. Aussi, beaucoup d’acteurs ne sont pas convaincus. C’est le cas de d’un concurrent qui qui estime qu’il « peut y avoir un problème de sécurité lorsque l’on bascule tout en mode logiciel. Car l’opérateur perd un peu de contrôle ». De son côté, la filiale du groupe BTP indique que la commercialisation future de son projet de décodeur virtuel n’est pas garantie tandis que Deutsche est en avance dans le domaine. L’entreprise prévoit de dématérialiser une bonne partie de son parc de set top box en Europe.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here