Et Skype se met à l’heure du chiffrement de bout en bout

  • 15 janvier 2018
  • 0
  • 81 Vues

(CIO Mag) – A l’instar de Facebook, WhatsApp ou encore Google, la messagerie de Microsoft compte sécuriser davantage les échanges qui transitent par son réseau. Et pour ce faire, Skype est allée taper à la porte d’Open Whisper Systems (OWS). A en croire l’application spécialisée Les Numériques, le géant américain peut désormais s’appuyer sur le protocole Signal pour chiffrer les communications entre deux personnes de bout en bout. Il s’agit des messages écrits, des émoticônes, des fichiers et des messages vocaux. Cela passe par l’ouverture d’une conversion dite privée par l’intermédiaire d’une invitation valable 7 jours et adressée à l’interlocuteur. Il est prévu qu’après l’échange sécurisé par un cadenas en haut de la fenêtre, la discussion sera fermée.

Preuve que la conversation a été sécurisée, les messages traités comme secrets ainsi envoyés ou reçus ne vont pas apparaître dans les fils de discussion permanents, ni dans les notifications. Pour le moment, cette politique de chiffrement des discussions de Skype ne prend pas en compte les conversations en groupe, les fameuses conférences. Et à l’heure actuelle, seuls les membres du programme Skype Insider sont concernés, le grand public étant exclu concernant la nouvelle fonction. Au nombre des limitations, il est aussi précisé sur l’application Les Numériques qu’il n’est pas possible d’éditer un message ou de transférer un fichier d’une conversation privée. Des mesures qui devraient être étendues à tous les utilisateurs de la messagerie instantanée de Microsoft bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *