Togo : la Commission électorale recherche 10 développeurs d’application

(CIO Mag) – La Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Togo recherche 10 développeurs d’application. En charge des échéances électorales de 2018, la nouvelle CENI a lancé une série de recrutement « dans la perspective des prochaines consultations », indique un communiqué de l’institution. Elle compte ainsi recruter 10 développeurs d’application afin de « développer des solutions pour une meilleure gestion des données du processus électoral » et de « proposer des services adaptés au tâches courantes », précise l’annonce. Peuvent postuler, des Togolais ou Togolaise ayant un diplôme BAC +4 ou 5. Ils doivent être aguerris, entre autres, en développement de logiciels. Ces candidats sont aussi appelés à maîtriser la gestion de base de données.

5.032 postes pourvus dont plusieurs postes techniques

Les dix développeurs que recherche la CENI intégreront une équipe variée de plus de 5 mille personnes. Parmi elles, plusieurs autres techniciens. L’institution recrute aussi des techniciens-maintenanciers, des administrateurs de bases de données, des administrateurs de réseaux locaux d’entreprise. Mais il faut noter que le Togo n’a pas encore dématérialisé son processus électoral. Dès lors, la CENI aura besoin d’environ 4600 opérateurs de saisie (OPS) pour les inscriptions sur les listes électorales après vérification des documents nécessaires, la mise à jour quotidienne des listes électorales pour leur affichage, l’édition des statistiques quotidiennes, etc.

Souleyman Tobias, Lomé

Tobias carlos

Souleyman Tobias

Journaliste multimédia. L’Opendata, la transformation digitale et la cybersécurité retiennent particulièrement mon attention.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *