Feu Abdelhamid BENYOUCEF, PDG de HB Technologies : « Je reste confiant quant à l’évolution des choses »

0
516

Au moment de boucler notre numéro Spécial Algérie, nous avons appris avec beaucoup de tristesse le rappel à Dieu de feu Abdelhamid BENYOUCEF, PDG de HB Technologies, un des fleurons de l’industrie algérienne. Même convalescent, il était au fait des dossiers qu’il suivait avec passion. C’est certainement la dernière interview qu’il a donnée. CIO Mag tient à lui rendre un vibrant hommage en publiant in extenso son point de vue. 

Comment évaluez-vous la dynamique en cours sur l’ensemble de vos activités? 

Comme dans toute nouvelle activité, les débuts sont toujours laborieux et difficiles. En ce qui nous concerne ça l’était d’autant plus, vu que le secteur d’activité requiert une grande technicité, et que le marché était restreint et dominé par des multinationales bien établies. Grace à Dieu, nos efforts et notre sérieux ont fini par payer, et notre entreprise a eu les certifications nécessaires, à savoir ISO 9001, Visa, Mastercard et surtout la certification GSMA SAS que nous sommes la seule entreprise en Afrique à détenir.

En plus de la fabrication de cartes intelligentes pour le secteur bancaire et télécoms, notre entreprise a développé et déployé des solutions dans le domaine de la signature et certification électronique (PKI), et des documents sécurisés (permis de conduire biométrique et carte électronique d’identification de véhicule). HB Technologies dispose d’un centre de recherche et développement qui travaille sur de nouvelles solutions à même d’accompagner les besoins des clients et utilisateurs au gré des évolutions technologiques.

Quels sont les axes forts de votre stratégie pour la fin d’année 2018 ? 

Pour toute entreprise, la fin d’année est synonyme de bilan. En ce qui concerne la stratégie, il est évident que HB Technologies devra mettre à profit son expérience et son savoir-faire pour s’adapter et accompagner le développement du digital et du mobile, que ce soit en Algérie et même à l’étranger. A ce titre, un plan stratégique à moyen et long terme est mis en place afin de passer de la simple fabrication de cartes, à l’élaboration de solutions intégrées pour les administrations et les entreprises dans différents domaines tels la cyber sécurité, les documents sécurisés et l’IoT, entre autres.

Comment a démarré votre entreprise ? Quel est votre parcours ?

L’idée de lancer cette activité m’est venue suite à l’ouverture du marché des télécommunications en Algérie. Il était évident que la téléphonie mobile était appelée à connaître un grand développement à l’instar des autres pays. J’ai donc créé HB Technologies en 2004, et l’unité de production était opérationnelle en 2007.

En ce qui me concerne, je suis un homme d’affaires autodidacte, investi dans les affaires depuis les années 80 dans différents domaines tels l’agroalimentaire, la confection et l’électronique. En 1998, je me suis lancé dans la production industrielle avec notamment la production d’équipements électroménagers, des téléviseurs et des récepteurs satellites, ainsi que dans la production de CD (Compact Disc), activité dans laquelle nous étions les pionniers en Afrique.

Avec combien de collaborateurs travaillez-vous ? 

HB Technologies dispose d’un effectif de plus de 170 personnes dont 70% d’universitaires. Notre département R&D emploie plus de 30 ingénieurs.

Quelle est votre analyse de l’évolution du climat des affaires en Algérie ?? 

Il est vrai que la crise économique que traverse notre pays impacte fortement le climat des affaires, de même que les lourdeurs bureaucratiques qui freinent la réactivité qui est impérative pour des entreprises telle que la nôtre. Néanmoins, je reste confiant quant à l’évolution des choses car comme on dit, c’est dans l’adversité que naissent les vocations ; et HB Technologies peut aujourd’hui satisfaire les besoins locaux, et travaille pour une plus grande visibilité et une meilleure présence à l’international et principalement en Afrique.

Quel rôle peut jouer votre société dans l’émergence économique de l’Algérie ? Comptez-vous recruter cette année ? Si  oui, combien de personnes ? 

Notre société contribue à l’émergence économique de l’Algérie en l’accompagnant dans sa transformation numérique, sachant l’impact de l’introduction et de l’usage des nouvelles technologies dans le PIB. Grâces à ses solutions et services, HB Technologies permettra une meilleure gouvernance avec une grande rationalité. Concernant le secteur économique, la place que prennent les nouvelles technologies dans notre vie quotidienne montre tout le potentiel du marché algérien de par sa dimension économique et son étendue géographique, ce qui constitue pour HB Technologies un formidable challenge.

Aussi pour maintenir sa croissance, HB Technologie s’est fixé comme règle de recruter les meilleures compétences. A ce titre, HB Technologies parraine des écoles d’ingénieurs et centre de formations dans le cadre des projets de fin d’études et des stages. Pour les besoins de notre nouvelle activité de production, nous prévoyons recruter plus de 50 ingénieurs et techniciens.

A combien mesurez-vous votre croissance ? 

Pour cette année nous prévoyons une croissance de plus de 50%, par rapport au précédent exercice.

Parue dans CIO Mag N°54 Septembre/Octobre 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here