Fibre optique : finalisation du projet d’interconnexion entre le Congo et la Centrafrique

0
524

(CIO Mag) – Le sujet a constitué la toile de fond de l’audience accordée par le Ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique, Léon juste Ibombo, à son homologue de la République Centrafricaine, Justin Gourna Zacko, ministre des Postes et Télécommunications.

Les deux pays sont déterminés à réaliser le projet d’intégration sous régional lié à l’interconnexion du réseau fibre optique. Pour ce faire, la République du Congo comme la République Centrafricaine doivent mutualiser leurs efforts.

La Centrafrique qui a déjà réalisé les études de faisabilité pour permettre l’installation de la fibre optique sur une distance de 147 kilomètres est en avance, a précisé le ministre Léon juste Ibombo.

Au Congo, la fibre optique passera par les localités de Pokola , Kabo et Bomassa jusqu’à Salo en Centrafrique. Le câble qui sera installé sur 136 kilomètres passera sous la rivière Sangha, pour ainsi atteindre ladite localité.

Il ressort également de cette rencontre que l’interconnexion Congo-Centrafrique via la fibre optique sera effective sous peu grâce au financement de la Banque Africaine de Développement (BAD).

Le projet CAB a été lancé au Congo en 2011, mais les travaux de construction de cette interconnexion ont démarré en mai 2015. Ils ont été cofinancés par l’Etat congolais et la Banque mondiale.

Le projet West Africa Cable System (WACS)  est un projet de câble sous-marin à fibres optiques de 14.500 kilomètres de long et d’une capacité de 5,12 Tbit/s, qui relie des pays d’Afrique méridionale, d’Afrique de l’ouest et d’Europe.

Le projet a été réalisé par un consortium de 12 sociétés de télécommunication : Angola Cables, Broadband Infraco, Cable& Wireless, MTN, Portugal Telecom, Congo Telecom, Tata Communications &Neotel, Telecom Namibia, Telkom SA, Togo Telecom et Vodacom. Lesquelles sociétés sont régies par un contrat de droit privé (Accord de construction et de maintenance) signé le 08 avril 2009, date à laquelle il a également signé avec Alcatel-Lucent, un contrat clé en main pour le déploiement du réseau sous-marin WACS. Ce contrat est entré en vigueur le 25 mai 2009.

La mise en service de ce système de télécommunication est effective depuis le 10 mai 2012. La station d’atterrage de câble au niveau du Congo se situe à Matombi dans le département du Kouilou et sa gestion technique et commerciale est assurée par Congo Telecom.

Pross Ferdy, Brazzaville – Congo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here