USA / Enquête russe : l’ancien avocat de Donald Trump, Michael Cohen, a menti

0
214

(CIO Mag) – Encore un rebondissement dans l’affaire du piratage présumé de la dernière présidentielle aux Etats-Unis. Cette fois, ça arrive de l’ancien avocat de Donald Trump. Michael Cohen (photo) a plaidé une nouvelle fois coupable devant un tribunal jeudi. Pour cette dernière sortie, il a avoué avoir menti à des commissions d’enquête au Congrès sur les relations d’affaire entre le magnat de l’immobilier et la Russie.

Lire aussi » Influence présumée de la dernière présidentielle américaine par la Russie : les géants du Web confortent Washington

L’ancien bras droit du 45e président des Etats-Unis d’Amérique, longtemps chargé de ses basses oeuvres comme l’écrit Le Monde, l’avait déjà mis en cause dans ce qui ressemblerait à une infraction aux règles sur le financement des campagnes électorales. Le site français explique qu’il s’agit de l’achat du silence, bien avant le scrutin présidentiel, de deux femmes soutenant être au courant de relations extra-conjugales du successeur de Barack Obama.

Elimane

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here