Filets sociaux : Orange Côte d’Ivoire impliqué dans le transfert des aides aux pauvres

(CIO Mag) – Le jeudi 29 décembre 2016, l’opérateur télécoms Orange Côte d’Ivoire a paraphé une convention avec l’Unité de gestion du projet (UGP) Filets sociaux, afin de faciliter le transfert monétaire de l’aide sociale destinée à soulager les ménages les plus pauvres du pays.

Comme expliqué par le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Dosso Moussa, présent à cette cérémonie, ce projet vise 35 000 ménages ivoiriens identifiés parmi les plus pauvres de Côte d’Ivoire. Dans le cadre de ce filet social, chacun d’eux percevra 36 000 FCFA par trimestre, sur la période 2015-2020. Dans un premier temps, le projet touchera 5000 ménages qui entreront en possession de cette aide financière, dès janvier. C’est à ce niveau que s’appréciera, selon les initiateurs du projet, l’intervention de la filiale ivoirienne du Groupe Orange.

Leader du marché mobile avec plus de 12 millions d’abonnés, dont 5 millions de souscripteurs à son service Orange money, l’opérateur international français couvre en effet une partie importante du territoire national. Des éléments qui ont milité au choix de cette entreprise de télécommunications, pour acheminer cette aide aux bénéficiaires.

Anselme AKEKO, Abidjan

Anselme Akeko

Anselme Akeko

Journaliste spécialisé en économie numérique, télécoms-mobilité, mobile money, cybercriminalité, financement start-up, inclusion numérique et financière et transition digitale. Passionné de web journalisme, il est correspondant de Cio Mag en Côte d'Ivoire.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *