Fintech / Nigeria : Interswitch, la licorne du paiement intégré et du commerce électronique

0
1029

Au Nigeria, Interswitch reste le plus grand intermédiaire entre les institutions bancaires, financières et leurs clients. Positionnée sur le paiement intégré et le commerce numérique, la société se spécialise aussi dans la formation et le conseil. Depuis son entrée, fin 2019, dans le cercle fermé des licornes, avec une levée de fonds de 200 millions de dollars, Interswitch pèse plus d’1 milliard d’euros. Selon la presse, la licorne nigériane avait repris des discussions sur son entrée en bourse à Londres et à Lagos, après une première tentative en 2016. Si la démarche a été suspendue durant la pandémie du coronavirus, la détermination du groupe n’a pour sa part pas été entamée.

La division ‘’Interswitch Financial Inclusion Services Limited’’ (IFIS) fait en sorte que les services financiers nigérians soient plus inclusifs. Interswitch est à la pointe pour créer des moyens de paiement intuitifs et pour effectuer des transactions à l’aide des technologies numériques. Pour l’heure, la société est focalisée sur l’amélioration de l’expérience de paiement. Les solutions Interswitch s’adressent aux particuliers, aux industriels, au secteur privé – informel ou formel – et aux institutions gouvernementales. Avec AutoPay, une de ses solutions, Interswitch propose des paiements groupés, en direction de plusieurs des banques du Nigeria.

Le groupe intègre, dans son réseau, toutes les banques commerciales du Nigeria, plus de 100 institutions financières et 180.000 commerçant actifs. Depuis mars 2019, Interswitch interagit avec six systèmes de paiements internationaux. Et s’est implantée dans d’autres pays du continent, dont le Kenya et l’Ouganda.

Paru dans CIO Mag N°65 Juillet – Août 2020,  téléchargez le PDF complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here