France : Marie Ekeland démissionne du Conseil national du numérique

  • admin Par admin
  • 19 décembre 2017
  • 0
  • 40 Vues

(CIO Mag) – La polémique née de l’intégration de l’essayiste Rokhaya Diallo et du rappeur Axiom a finalement conduit Marie Ekeland à quitter la présidence du Conseil national du numérique français. “La forme actuelle de nomination et de fonctionnement du CNNum portent à confusion et ne peuvent pas garantir son indépendance”, explique celle qui a été nommée il y a seulement une semaine. Au cœur de cette affaire relayée par plusieurs médias ce mardi, il y a bien sûr un désaccord profond avec le secrétaire d’Etat au numérique, Mounir Mahjoubi qui avait demandé la tête de la désormais ex-présidente du Conseil national du numérique. Laquelle était opposée à la venue de Rokhaya Diallo. De son côté, M. Mahjoubi prévoit de renommer une nouvelle présidente et un nouveau collège pour qu’il soit opérationnel dès le début de l’année prochaine.

admin

admin

Mais ils étaient beaucoup plus rapides et plus grands. Le peu de voitures qui circulaient encore étaient ultra sécurisées. C'est pourquoi la vitesse maximum autorisée avait été portée à 230km/h.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *