Free Roaming en Afrique de l’Ouest : Abdou Karim Sall accueille la candidature du Bénin

0
297
Les autorités de régulation des télécommunications lors du premier atelier de validation du Free roaming en Afrique de l'Ouest.

(CIO Mag) – L’atelier d’évaluation de la mise en œuvre du Free Roaming en Afrique de l’Ouest a pris fin vendredi 11 août 2017, en Guinée, après deux (2) jours de conclave, sous l’égide de l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT – Guinée), en collaboration avec le ministère des Postes, Télécommunications et de l’Economie numérique (MPTEN).

Point focal du projet et coordonnateur de l’initiative SMART AFRICA dans la zone ouest africaine aux côtés du Mali, le directeur général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP – Sénégal), Abdou Karim Sall, a dit toute l’importance qu’il accorde aux résultats issus des travaux.

Lire aussi Free roaming dans l’espace Cedao : lancement le jeudi 30 mars

Il n’a pas manqué d’exprimer toute sa satisfaction à voir la forte mobilisation des États signataires et même non signataires du protocole d’Abidjan autour du projet Free Roaming. Et ce, « malgré la complexité dans sa mise œuvre effective ».

Lire aussi Démarrage du Free roaming dans l’UEMOA : « A l’exception de la Sierra Leone et la Côte d’Ivoire, les autres pays sont prêts »

Il rappelle, par ailleurs, que les écueils identifiés par les deux (2) Commissions mises sur pied (Commission Technique et Commission Juridique et commerciale) ne constituent guère des obstacles à la réalisation dudit projet.

Pour lui, les quelques difficultés notées, ne sont pas des préalables mais plutôt des mesures d’accompagnement qui permettront, à chaque étape de l’évolution du projet, de parfaire l’initiative. « Aucune œuvre humaine n’est parfaite », précise M. Sall.

Lire aussi Suppression des frais du « roaming » en Afrique de l’Ouest : le Sénégal et la Guinée sur la bonne voie

Le directeur général de l’ARTP dit « afficher un optimisme certain quant à la réussite de cet ambitieux projet. Avec l’abnégation et l’engagement de toutes les parties prenantes que sont nos gouvernements ; les régulateurs et opérateurs ainsi que les populations en déplacement dans l’espace CEDEAO, le projet Free Roaming atteindra bientôt sa vitesse de croisière », renseigne le Dg de l’ARTP.

Il ajoute que le projet en question repose sur deux (2) principes fondamentaux :

– La gratuité de la réception d’appel pour les usagers en Roaming ;
– La facturation des appels émis au tarif local du pays visité.

Lire aussi Mali – Guinée : suppression des frais de roaming entre les deux Etats

Le Dg de l’ARTP de préciser que « sur les modalités, la réflexion ne sera jamais fermée car il s’agit d’un projet dynamique et évolutif qui, à terme, pourrait constituer un véritable levier pour l’intégration africaine ».

Le Bénin qui a pris part à cette rencontre veut rejoindre le projet. Il prend part a l’atelier d’évaluation. Pour Abdou Karim Sall, l’ambition des responsables est de faire adhérer la Mauritanie et la Gambie où on enregistre un flux important de déplacements de Sénégalais par exemple.

Joe Marone

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here