Sénégal / COVID 19 : le ministère du commerce pour des solutions commerciales en ligne

0
887
ASSOME AMINATA DIATTA

(Cio Mag) – C’est en pleine progression de la pandémie de COVID-19 au Sénégal que le ministère du commerce et des PME a fait une sortie pour s’adresser à l’écosystème digital du pays. Dans une lettre circulaire, Assome Aminata Diatta (photo) et son équipe demandent à tous les acteurs que cela intéresse à « proposer des solutions ou toutes idées innovantes et de livraison à domicile des denrées alimentaires et autres produits nécessaires à la lutte contre la propagation du COVID-19 », plaide la patronne de ce département qui pourrait être hautement affecté par la crise sanitaire actuelle et qui secoue la planète entière.

Faciliter la tâche aux consommateurs

Pour la ministre du commerce, ces solutions ou idées qu’elle appelle de ses vœux doivent être très utiles aux consommateurs en leur permettant d’acquérir des produits de consommation dans ce contexte marqué par un état d’urgence décrété par le président de la République mardi 23 mars. En décidant un couvre-feu allant de 20 heures à 06 heures du matin, Macky Sall a pris en même temps la mesure ferme d’interdire ou de restreindre, selon les cas, le transport inter-urbain dans un pays où l’informel occupe encore une grande place dans le secteur. Les solutions demandées « doivent permettre d’optimiser la visibilité de l’offre existante de ces produits et faciliter aux consommateurs leur acquisition ainsi que leur distribution à moindre coût ».

GAINDE 2000 en en première ligne pour mobiliser les acteurs

Connu et respecté pour son rôle majeur sur les grandes questions concernant le e-commerce et la dématérialisation, le GIE GAINDE 2000 n’a pas pris trop de temps pour proposer la « mise en ligne d’un portail fédérateur des sites de e-commerce qui offrent des produits de première nécessité  (alimentaire, hygiène, etc.) », explique l’administrateur général dans un courriel envoyé à notre rédaction. Ibrahima Nour Eddine Diagne soutient que « cette plateforme doit être finalisée en mode fast track » pour être disponible « dès la fin de semaine et comporter l’inventaire des sites spécialisés dans le commerce électronique de première nécessité, l’inventaire des acteurs de la livraison à Dakar et dans toutes les autres villes du Sénégal et l’inventaire des acteurs des solutions de paiement à distance ». 

Une plateforme de mutualisation et de distribution après la crise

« Le but de cette plateforme est de permettre aux commerçants et aux ménages de savoir sur quoi et sur qui s’appuyer pour un approvisionnement régulier sans déplacement. Au début (pendant la crise du COVID), cette plateforme se limitera à un portail d’information avec le contact direct de tous les opérateurs de e-commerce. Dans un deuxième temps, (après la crise du COVID), selon la volonté des acteurs concernés, elle pourrait inspirer une plateforme de mutualisation et d’optimisation de la distribution en créant un grand consortium national du e-commerce ouvert à tous les producteurs et commerçants », détaille Monsieur Diagne, en lançant « un appel à toutes les entreprises qui rentrent dans cette catégorie à se rapprocher de nos services pour la constitution du portail ».

Elimane, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here