Gabon: des cartes à puces pour les assurés sociaux, en février

0
1947

CNSS

 

(Cio Mag) Combattre les fraudes dans le système de sécurité sociale en introduisant les technologies de l’information et de la communication (TIC) dans la conception des cartes et la gestion des assurés. C’est l’objectif que veut atteindre la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) du Gabon, qui vient de présenter les nouvelles cartes biométriques des assurés. Une fois identifiés, ces derniers seront les seuls à pouvoir accéder à leurs informations. Ces cartes seront utilisées via des bornes informatiques reliées aux serveurs de la CNSS. La mise en place de ce service débutera le 13 février prochain, à en croire le directeur général de la CNSS, Désiré Lasségué. Pour lui, cette innovation permettra d’assurer une meilleure gestion des cotisations et de lutter contre les fraudes qui amenuisent les efforts des services de prestation sociale. Au Gabon, ces fraudes ont causé un préjudice estimé à environ 1,3 milliards de FCFA.

 

Vers une CNSS numérique

Afin de gérer au mieux les travailleurs salariés ainsi que leurs ayants droits, la CNSS s’est arrimée au train de l’IT grâce à une interconnexion satellitaire VSAT-C, qui permet à environ 1500 utilisateurs de prendre en charge les tâches régaliennes de la CNSS dans huit provinces sur neuf du Gabon. Pour se hisser au rang des entreprises modernes, cet organisme privé table également sur la dématérialisation des supports DTS magnétiques, l’e-déclaration, ainsi que le paiement sécurisé par virement électronique vers les banques. L’avènement des cartes à puces, annoncé depuis mai 2013 vient donc pour complémenter l’arsenal informatique de la CNSS. Qui compte assurer une interaction dynamique avec ses usagers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here