Gabon : désaccord entre l’UIT et le régulateur télécom sur le taux d’accès à l’internet mobile ?

Internet mobileDans son rapport baptisé «L’état de Broadband 2014 : Broaband pour tous» et publié le 28 septembre dernier en marge de l’assemblée générale des Nations-Unies, la Commission internet pour le développement du numérique dans le monde n’attribue aucun chiffre au Gabon dans l’indice du taux d’«accès à internet mobile». Ce qui vient contrarier les derniers chiffres du marché national de l’internet tels que diffusés par l’Observatoire des marchés de l’Agence de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep). En effet, selon les chiffres avancés par l’Arcep, comptant pour le premier trimestre de l’année 2014, «le téléphone mobile constitue aujourd’hui le premier moyen d’accès à internet avec 94%. Les 6% restant sont repartis entre les fournisseurs d’accès internet qui se partagent 5% et le secteur de l’abonnement fixe qui se contente de 1% de part de marché». Qu’à cela ne tienne ! Le rapport établit par la Commission internet pour le développement du numérique dans le monde classe le Gabon à la 88e place mondiale sur les 140 pays évalués dans la rubrique intitulée «la pénétration internet à la maison». Cette commission, qui travaille sous la double autorité de l’Onu et de l’Union internationale des télécoms (UIT), situe le Gabon à la 15e place continentale avec 8,8%. En ce qui concerne le «taux de pénétration de l’internet fixe», le rapport sur l’état du Broadband dans le monde stipule que 1 foyer à peu près sur 100 est connecté à l’internet fixe. Toute chose qui situe le pays à l’avant dernière place du classement mondial. En Afrique, c’est le Maroc avec 56% de la population disposant d’une connexion internet, qui figure en tête de ce classement.

Anselme Akeko

Anselme Akeko

Journaliste spécialisé en économie numérique, télécoms-mobilité, mobile money, cybercriminalité, financement start-up, inclusion numérique et financière et transition digitale. Passionné de web journalisme, il est correspondant de Cio Mag en Côte d'Ivoire.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *