Gabon : l’Afrique centrale discute la mise en place d’une économie numérique régionale

0
1491

Gabon« En 2020, tous les citoyens de l’Afrique Centrale seront fiers de jouer pleinement leur rôle dans la société mondiale de l’information et de l’économie numérique mondiale » : tel est le vœu émis par le secrétaire Général Adjoint de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), Antonio Egidio De Sousa Santos, à l’ouverture de l’atelier sur les Points d’Echange Internet Régionaux et les Exploitants Internes Régionaux, organisé le lundi 21 juillet 2014 à Libreville par la Commission de l’Union Africaine en partenariat avec la CEEAC. Selon APO, l’objectif de cette réunion visait à favoriser les discussions régionales sur la façon de soutenir les Points d’Echange Internet au niveau national et de parvenir à la mise en place de Points d’Echanges Internet pour la sous-région d’Afrique Centrale. Les échanges au cours de cette réunion de haut niveau a été l’occasion de dresser l’état du suivi stratégique du support fournis par l’UA concernant les points d’échange Internet dans les États membres et la conjugaison des efforts au niveau des Etats en vue de réaliser l’échange local du trafic Internet inter-régional. Cette rencontre a enregistré la présence d’un nombre important de participants dont les représentants des ministères africains des Technologies de l’Information et de Communication (TIC), les régulateurs et les représentants du secteur privé des États membres de la CEEAC, à savoir le Gabon, le Cameroun, la RD Congo, le Congo, la Centrafrique, la Guinée Equatoriale , le Burundi, l’Angola, Sao Tomé et Principe et le Tchad. Tous ont affirmé l’engagement de leurs pays respectifs à renforcer l’intégration régionale, stimuler le commerce intra-africain, crée des emplois, soutenir et accélérer la mise en place d’une économie numérique régionale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here