Guinée : les travailleurs de la Sotelgui refusent l’offre du Gouvernement

Après avoir rué dans les brancards, le 10 juillet 2014, afin d’obtenir le départ du ministre des télécommunications, Oyé Guilavogui,  et le règlement de leur droits sociaux, en droite ligne avec le protocole d’accord signé le 12 mai 2014 entre le mouvement syndical et le gouvernement, les travailleurs de la société guinéenne des télécommunications de Guinée (Sotelgui), ont contre toutes attentes refusé, le 14 juillet 2014, le paiement des 12 mois d’arriérés de salaire prévu par le gouvernement. Les mesures attachées à la satisfaction de cette revendication s’étendaient aussi aux travailleurs non permanents. Lesquels travailleurs devraient percevoir leurs émoluments à compter de ce vendredi 18 juillet jusqu’au  mardi  22 juillet 2014. Mais que d’incompréhensions ! Les travailleurs visiblement remontés contre le ministre des télécommunications Oyé Guilavogui ruminent leur colère contre la tutelle qui leur aurait proposé une offre maigre. Le ministre est pointé du doigt pour, disent-ils, ses actions en vue de réduire les effectifs à la Sotelgui sans avoir au préalable résolu le problème du paiement de leurs droits sociaux. La tension s’est installée entre les travailleurs de la Sotelgui et leur ministre de tutelle depuis que celui-ci a pris la décision de restructurer l’entreprise il y a deux ans.

Anselme Akeko

Anselme Akeko

Journaliste spécialisé en économie numérique, télécoms-mobilité, mobile money, cybercriminalité, financement start-up, inclusion numérique et financière et transition digitale. Passionné de web journalisme, il est correspondant de Cio Mag en Côte d'Ivoire.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *