Sénégal : Après Tigo, un réseau de fraude démantelé à la Sonatel

0
1356

Il y a à  peine un mois, la Division des investigations criminelles (DIC) de la police nationale du Sénégal mettait aux arrêts quatre employés de l’opérateur de téléphonie mobile Tigo et trois vendeurs installés à Touba, M’backé et Thiaroye, à qui il était reproché des fraudes télécoms sur le service de transfert de crédits de communication. L’on s’attendait à ce que cela serve de leçon à toutes les personnes impliquées dans ce genre de combines. Que non ! Un vaste réseau de fraude sur les installations de la Société nationale des télécommunications (Sonatel) vient d’être démantelé par la Sûreté urbaine (Su) de Dakar. Grâce à un procédé adossé à un système baptisé « illimix », ces quidams parvenaient à cacher à la comptabilité de l’entreprise certaines communications internationales entrantes qu’elle recevait pourtant sur ses installations. Comme si cela ne suffisait pas, les fraudeurs installés sur huit sites localisés par la police avaient également mis en place un système dénommé « Sim box » avec 1000 cartes SIM découvertes. Point n’est besoin de dire que ce sont des centaines de millions de FCFA qui ont été prélevés de l’entreprise. Reste à espérer que l’enquête qui se poursuit débouche sur le démantèlement de tous les réseaux de fraudeurs qui menacent la survie des entreprises de télécommunication.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here