HackEdu Sénégal : Merci !

Dakar – 3 février 2018

En marge du Partenariat Mondial pour l’Education, en parallèle de l’IT Forum Sénégal 2018 l’hackathon « HackEdu » s’est déroulé à l’Institut Français de Dakar, le 3 février 2018, sur le thème « Education en partage ». Propulsé par Jokkolabs et l’IRD en partenariat avec le Lab de l’Education et Make It Real.

Ouvert à tous les acteurs de l’éducation souhaitant décloisonner et enrichir ses pratiques : professeurs, entrepreneurs, chercheurs, parent d’élèves, associations, étudiants. Ce temps d’échange et de co-construction vise à connecter les univers de la recherche, des startups, des fablabs, de la société civile, des communautés techs et de l’éducation – pour créer une émulation fertile et propice à de nouvelles pistes éducatives, en lien avec les enjeux et défis du monde de demain.

Au total 35 participants, répartis en 7 équipes, ont pu co-construire ensemble les solutions pour l’école de demain. Après une longue journée de travail, ils ont « pitchés » leurs solutions devant le public et le jury d’experts.

Les échanges de la journée auront permis aux participants d’explorer en profondeur une problématique spécifique, nourris de la diversité de leurs parcours et de leurs profils, orientés par des mentors et facilitateurs dans la conception de solutions concrètes aux défis.

Le jury composé de Rokhaya Solange Mbengue Ndir, Chef du service RSE de la Sonatel, Dr Alex Corenthin, enseignant-chercheur à l’Université Cheikh Anta Diop, Laylee Moshiri, représentante de l’UNICEF au Sénégal et Adrien Schwartz, attaché de coopération innovation et économie du numérique à l’Ambassade de France a évalué les 7 projets et nommé son projet coup  de cœur : « Diangate »

« Diangate »  résout le problème de Fatou (exemple) vivant à Kaffrine (Centre-Ouest) où elle est confrontée à de sérieuses difficultés pour « télécharger des contenus éducatifs ». L’un des concepteurs de l’application, Babacar Diop, explique que l’idée était de mettre en place une solution « adéquate aux populations reculées ». La tablette que son équipe propose, étant donné que l’électricité fait défaut dans certaines zones du monde rural, se recharge à l’énergie solaire.

L’équipe du projet coup de cœur du jury: « Diangate » avec M. Christophe Bigot, Ambassadeur de France au Sénégal.

Ainsi, l’élève pourrait se passer de l’électricité « classique » et de la connexion internet vu que la tablette a déjà un contenu pédagogique. M. Diop assure que le projet qui n’est à l’instant qu’à l’étape théorique va être poursuivi pour en faire un produit adapté grâce à l’appui de l’ESP. Babacar Diop déjà distingué pour Mjangale et son équipe gagnent, entre autres, une incubation d’un an avec Jokkolabs et un abonnement d’un an à la médiatique de l’Institut culturel français de Dakar.

Tous les autres participants ont reçu  un lot comprenant:

– Un accès d’un an à la bibliothèque numérique YouScribe, startup lauréate du challenge Digital Africa organisé par l’AFD en partenariat avec Bpifrance et La French Tech

– Un accès à la médiathèque de l’Institut français

– Une sensibilisation au FacLab de l’ESP

– Une carte cadeau à la librairie des 4 Vents

1 commentaire

  1. […] Diangate » résout le problème de Fatou (exemple) vivant à Kaffrine (Centre-Ouest) où elle est confrontée à de sérieuses difficultés pour « télécharger des contenus éducatifs ». L'un des concepteurs de l'application, Babacar Diop, explique que l'idée était de mettre en place une solution « adéquate aux … Source link […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here