HP : un puissant réseau de contrefaçon démantelé à Abidjan et Bouaké

0
993
Image d'illustration.

(CIO Mag) – 17 000 cartouches de toner contrefaites et 12 000 composants d’impression illicites ont été saisis entre novembre 2017 et janvier 2018 dans les régions d’Abidjan et de Bouaké (Côte d’Ivoire), grâce à une action concertée entre les autorités locales et le Programme de lutte contre la contrefaçon et la fraude (ACF) de HP, rapporte APO.

Ce succès est le dernier d’une série de saisies ciblées qui visait à mettre fin aux activités d’une organisation de contrefaçon qui exploitait deux points de vente de fausses cartouches d’impression importées. Ainsi, des magasins, bureaux et entrepôts de plusieurs usines de contrefaçon d’Abidjan et de Bouaké ont été perquisitionnés au cours de la période susmentionnée, aboutissant au démantèlement du réseau criminel.

En s’associant aux autorités ivoiriennes dans la lutte contre la contrefaçon, HP contribue à la sensibilisation des utilisateurs à être vigilants face aux fournitures d’impression contrefaites. Car de « telles imitations illégales peuvent causer une multitude de problèmes, notamment en termes de performance et de fiabilité. En cas de panne de votre imprimante liée à l’utilisation d’encre ou de toner contrefaits, il est également possible que la garantie du fabricant ne s’applique pas ».

HP ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « Nous poursuivrons nos efforts et notre engagement inébranlable visant à mettre fin à ces activités de contrefaçon, qui ont des répercussions sur un grand nombre de clients, qui ne le savent pas », a assuré Glenn Jones, directeur du Programme mondial de lutte contre la contrefaçon de HP.

Le programme de HP couvre les huit pays membres de l’UEMOA, où environ 12 millions de contrefaçons et de composants ont été saisis, au cours des cinq dernières années, en collaboration avec HP. En outre, 4 500 audits et inspections (CPPA et CDI) y ont été réalisés sur des stocks des partenaires ou des livraisons suspectes.

Anselme AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here