Identification biométrique au Togo : début d’une concertation multi acteurs à Lomé

0
1597

(Cio Mag) – Depuis 2017, le gouvernement Togolais travaille pour doter chaque résident sur son territoire d’un numéro d’identification unique. Ce 21 janvier  2020, le gouvernement, à travers le ministère de l’Economie numérique, des Postes et de l’innovation technologique ; en concert avec ses partenaires ; la Banque Mondiale notamment, a lancé un processus de concertation nationale multi acteurs. Le processus a pour but donc de rendre inclusif le projet et de lui assurer un succès à travers l’adhésion des populations.

Le projet d’identification biométrique devra permettre d’attribuer à chaque individu vivant au Togo, un numéro unique à vie. Cet identifiant va être la clef d’accès à tous les services essentiels de l’Etat. Disposer d’une base de données unique et centralisé est une préoccupation à multiples enjeux. D’ici deux ans, le gouvernement ambitionne d’implémenter ledit projet. C’est pourquoi, il compte sur l’implication des ONG, journalistes, administration et tous les acteurs indiqués pour sensibiliser et former toutes les couches sociales sur cette vision.

Lire aussi- Togo/Identification biométrique : le projet e-ID Togo avance (conseil des ministres)

La base de données issue de l’identification biométrique sera aussi un outil référentiel de planification. Outil essentiel pour le plan national de développement. Les critères de réussite du projet et sa pérennité sont aussi prédéfinies. Entre autres, la gratuité de l’enregistrement et les dispositions de pérennisation.

A cette étape de concertation, le gouvernement et son principal partenaire, la Banque Mondiale, veulent recueillir des avis et commentaires pour retenir les meilleures formules pour le déploiement du projet.

Souleyman Tobias, Lomé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here