IT Forum Côte d’Ivoire, un creuset de réflexion stratégique

L’IT FORUM vise en général à mettre à la disposition de tous les Directeurs de Systèmes d’Information une plate-forme d’échange et de réflexion sur la problématique de l’information. Lors de son allocution de bienvenue de M. Cissé SAKANDE, représentant M. Mamadou NAON, Président du Club des Directeurs des Systèmes d’Information (Club DSI) a succinctement décrit les activités du Club DSI. Ensuite il a précisé le contexte du choix du thème et a défini les axes stratégiques autour du thème principal. Il a enfin précisé qu’un rapport du forum en guise de livre blanc sera rédigé et remise aux plus hautes autorités de la Côte d’Ivoire.
Dans son adresse, Mohamadou DIALLO, Directeur Général de CIO MAG a d’abord présenté le caractère incontournable que revêt désormais l’IT FORUM. Il a ensuite félicité le Club des DSI et l’ensemble des partenaires qui l’accompagne son évolution. Il a terminé son discours en réitérant ses remerciements aux autorités ivoiriennes, le club DSI ainsi que les partenaires étrangers et locaux. A sa suite, M. WIN VANHELLEPUTTE, Directeur Général de MTN à essentiellement insisté sur le partenariat entre le GOTIC, le Club DSI et MTN. L’Honorable Thiona SORO, représentant Son Excellence Monsieur Guillaume SORO, Président de l’Assemblée Nationale a exprimé sa gratitude et ses remerciements envers l’ensemble des acteurs qui ont contribué à la réussite de ce forum et particulièrement le Club DSI. Il a déclaré ouvert la cinquième édition de l’IT-Forum. M. André Augustin APETE, Directeur de Cabinet du Ministre de la poste et des TIC, Représentant Monsieur Bruno KONE, Ministre de la Poste des TIC a situé l’apport des TIC dans l’émergence de la Côte d’Ivoire et la contribution du Forum IT à cet avènement.
Des Débats de fonds
A l’issue des allocutions, plusieurs experts se sont succéder pour débattre sur des problématiques de gouvernance et de métiers. Camille AMEYAO, Senior Manager ICT Développent chez MTN Business fait remarquer que les entreprises investissant fortement dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication peuvent doubler la probabilité de devenir hautement compétitives. Pour cela elles devraient mettre l’accent sur l’usage de quelques outils dans les domaines suivants : informatique mobile ; service cloud et outils collaboratifs. Quelques outils tels que : ordinateurs, tablettes, Smartphones, réseaux filaires, logiciels SaaS, connexions sans fil, courriers électroniques, internet/extranet etc sont à prendre en compte. Ainsi avec la création de l’entité MTN Business, MTN-CI met à la disposition de l’état un portfolio de solutions innovantes et des offres personnalisées pour accroitre la productivité des entreprises pour l’émergence en 2020.
Pour sa part, Marc ALINAT Senior vice-président de ATOS et président de Yunano a animé le troisième plénière qui eu pour thème « Cloud et les économies à forte croissance ». Il a abordé plusieurs points : la présentation de ATOS, la présentation des domaines d’activité de l’entreprise, la présentation des solutions CLOUD, la présentation de l’expertise d’ATOS sur la couverture des Jeux Olympiques et Paralympique, et finalement la présentation du l’implication de ATOS en Afrique.
Le conférencier a présenté les enjeux de transformation et de gestion liée au modèle de partage. Il a fait le constat selon lequel internet de nos jours connecte les objets et les volumes données traitées sont important d’où la nécessité de création de BIG DATA. L’intérêt étant d’organiser, de structurer, de fédérer les informations de sources différentes dans le but de prendre de bonnes décisions.
La SNDI réaffirme le rôle de l’Etat ivoirien
Intervenant en qualité de partenaire des DSI, SORO NONGOLOUGO, Directeur Générale de la Société Nationale de Développement Informatique (SNDI) affirme que l’Administration numérique est clairement un vecteur effectif pour le renforcement de la bonne gouvernance. Pour lui, la fourniture de services publics aux citoyens est un devoir qui incombe à l’Etat. L’Administration numérique doit être un objectif stratégique majeur pour tout pays qui se veut moderne en cette ère de la Société de l’Information.
Il a ensuite présenté le rôle que joue la SNDI dans l’accompagnement des usagers au changement pour l’émergence numérique. Comme réponse à cette préoccupation, il a été dit que la SNDI soutien tous les domaines couverts par l’Administration. Elle accompagne à leur demande tous les ministères et structures publiques et parapubliques qui en exprimes le besoin.
La cinquième plénière qui a traité du thème « les TIC, source de productivité puis de compétitivité pour le secteur agricole et agro-industriel et contribution du PIB du pays » a été animée par Monsieur Edmond BRINDOU, ingénieur INSA Lyon-informatique, Consultant Manager qualité SI.
Il a souligné qu’aujourd’hui les TIC sont envisagés de deux (2) façons différentes que sont les technologies autour d’Internet et les applications informatisées. Il a présenté les enjeux des TIC et l’agriculture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *