KA Technologies France à la recherche de financements

La société présidée par Victor Agbégnénou recherche 300.000 euros pour booster ses activités. KA Technologies veut accélérer l’accès au numérique pour tous en France. Elle cible notamment l’Education nationale, la formation et l’apprentissage. La société compte, avec ce financement, développer un Réseau énergétique et numérique pour l’autonomie de collectivité (SMART RENAC).

KA Technologies lance donc une levée de fonds de 300.000 euros. L’objectif, mettre en œuvre le plan NETSCP, Nouvelle Economie Technologique et Sociale pour la Croissance, contre le Chômage et la Pauvreté. Selon la société, il s’agira de réduire la fracture numérique et énergétique en France. Elle compte implémenter à travers la France des solutions technologiques intelligentes, basées sur l’énergie renouvelable.

La levée de fonds se déroule via la plateforme Ayomi. « Nos technologies sont bien appréciées et nous avons des perspectives de marchés intéressants. Mais sans trésorerie, nous aurons du mal. Voilà la raison de la démarche », a expliqué à Cio mag, le président du groupe KA Technologies, Victor Agbégnénou. Il est convaincu qu’avec la pandémie de la covid-19, de nouveaux challenges sont apparus ; et qu’ils devront être relevés par l’accès de tous aux technologies numériques. Il en veut pour preuve les 14 millions de Français qui ont eu des difficultés lors du confinement à télé-travailler, à faire des courses, à continuer leurs formations etc…, selon des données de l’Insee.

Si les objectifs de l’opération sont atteintes, KA Technologies compte équiper des établissements scolaires d’environ 1.500 apprenants sur le modèle du RENAL, Réseau énergie et numérique pour l’autonomie locale. Cette solution devrait permettre de créer des emplois, de développer des technologies donnant accès à plus de connectivité ; tout en respectant l’environnement, soutient le groupe.

Selon des données publiées par la société, les chiffres d’affaires des différentes entités du groupe connaissent une augmentation ces cinq dernières années. Victor Agbégnénou et ses associés projettent « dépasser les deux (2) millions d’euros de chiffres d’affaires », en 2023. Ils établissent leur prévision sur la base de « l’innovation apportée par les technologies du groupe KA Technologies, et par son modèle économique favorisant l’emploi, ainsi que l’énorme demande du marché qui devraient permettre à la société de connaître une croissance exponentielle », soutiennent-ils. L’opération de levée de fonds sera marquée par une ouverture du capital du groupe à hauteur de 110.000 euros.

Les solutions du groupe sont déployées entre autres en France, au Burkina Faso au Nigéria, au Togo… Le 30 septembre, le groupe sera présenté en ligne aux éventuels nouveaux actionnaires.

Souleyman Tobias

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *