La Centrafrique adopte le Bitcoin comme monnaie officielle

La présidence centrafricaine a annoncé, mercredi 26 avril, l’adoption de Bitcoin comme monnaie officielle à côté du franc CFA. Cette adoption légalise de fait l’usage des cryptomonnaies dans ce pays d’Afrique centrale.

(Cio Mag)-  La Centrafrique devient le premier pays africain à adopter le Bitcoin comme monnaie officielle. « Dans une vision progressive tournée vers l’avenir, notre nation doit être en mesure de poursuivre son destin et de rejoindre les rangs de celles qui, non seulement comprennent l’importance de la technologie Blockchain, mais qui s’empressent également de la légiférer », a déclaré, dans un communiqué, le ministre d’Etat et directeur de cabinet de la Présidence, Obed Namsio.

En proie aux guerres civiles depuis plusieurs décennies, la République centrafricaine est le deuxième pays le moins développé du monde selon l’Organisation des Nations Unies (ONU). Avec l’adoption de cette monnaie virtuelle, les autorités centrafricaines veulent booster l’économie nationale et contribuer ainsi à sa pacification.

L’adoption du Bitcoin intervient 5 jours après le vote à l’unanimité à l’Assemblée nationale de la loi régissant la cryptomonnaie en République centrafricaine. A travers cette mesure, le chef de l’Etat Faustin-Archange Touadera s’engage à « soutenir tous les efforts visant à mener à bien ce projet », lit-on dans ce communiqué.

Enock Bulonza

Journaliste correspondant de Cio Mag en RDC.

View All Posts