La neutralité du Net en sursis aux Etats-Unis

0
935

(Cio Mag) – Les défenseurs d’un Internet accessible à tous sans la moindre restriction doivent se faire du souci aux Etats-Unis. Et pour cause, la Commission fédérale des communications (FCC ) vient de dévoiler un projet qui vise à annuler des mesures prises en 2015 obligeant les fournisseurs d’accès à internet à traiter tous les services en ligne de la même manière. Le président de l’instance, Ajit Pai, cité par les Echos, justifie son projet en expliquant qu’il permettrait de «retrouver l’approche réglementaire légère» qui a toujours permis à Internet de s’épanouir. Mais pour les partisans de la neutralité du Net, si jamais le projet passe le 14 décembre prochain lors d’une réunion de la Commission fédérale des communications, il va instaurer un Internet à deux vitesses.

En clair, l’approche légère telle que théorisée par le patron de la FCC pourrait amener les fournisseurs à faire payer davantage les usagers par exemple pour un débit plus rapide ou en bloquant certains services qui font une rude concurrence aux grandes sociétés comme la vidéo à la demande. Le plan d’abrogation actuelle annule également le fait que le haut débit soit déclaré comme un service aussi essentiel que les téléphones et l’électricité. Mais les farouches opposants à la neutralité du Net adoptée sous l’ère Obama estiment de leur côté que le retrait des «régulations obsolètes et restrictives ouvrira la voie à des investissements dans le réseau haut débit, l’expansion et la modernisation», des arguments du directeur exécutif de la US Telecom, une organisation professionnelle très favorable au changement en ce qui concerne la réglementation du  Net.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here