Stéphane Richard : « Les perspectives d’Orange Côte d’Ivoire continuent d’accroître dans ce pays »

0
1764
De g. à d., le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le PDG du Groupe Orange, Stéphane Richard, et le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Koné, posant la première pierre du nouveau siège d’Orange en Côte d’Ivoire. © Service Com. MCNP

(CIO Mag) – La pose de la première pierre du nouveau siège d’Orange en Côte d’Ivoire, budgétisé à 28 milliards de FCFA et présenté comme un joyau qui participera au rayonnement de la ville d’Abidjan, valait bien une cérémonie à laquelle ont pris part, en convives distingués, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Koné, et l’état-major d’Orange composé de Stéphane Richard, Président directeur général du Groupe, Bruno Mettling, Président directeur général d’Orange Middle-East et Afrique, et Mamadou Bamba, directeur général d’Orange Côte d’Ivoire.

La cérémonie qui s’est tenue le mercredi 22 novembre dans les encablures du Golf Hôtel a été l’occasion pour Stéphane Richard de faire le point des activités d’Orange en Côte d’Ivoire, et annoncer de nouveaux investissements dans le pays.

© Service Com. MCENP

Orange en Côte d’Ivoire

121 milliards de francs CFA de chiffre d’affaires réalisé au deuxième trimestre 2017 ; plus de 13,2 millions d’abonnés à la téléphonie mobile et 5,44 millions de clients Orange money comptabilisés sur la même période ; deux acquisitions récentes au Liberia et au Burkina Faso, faisant d’Orange Côte d’Ivoire un cluster régional. Fort de ces résultats, le Groupe peut se prévaloir du titre de leader du marché Telco.

Un secteur en pleine expansion

Ce positionnement, Orange entend le renforcer, et cela passe par la construction d’un nouveau siège, signe de ses grandes ambitions pour le développement de ce pays, où « le secteur des télécommunications est en pleine expansion ». Avec un taux de pénétration de la téléphonie mobile de 125,92% et un taux de pénétration du mobile money de 32,46%, la Côte d’Ivoire charrie des perspectives de développement énormes pour tous les opérateurs du secteur.

Data science

Réagir au gré des opportunités, certes. Mais former les jeunes sur les nouveaux métiers où existent de véritables bassins d’emploi ; c’est là également un des engagements  d’Orange dans la région. Stéphane Richard, le PDG du Groupe, l’a matérialisé pendant son séjour, en participant au lancement d’une formation de haut niveau dans les sciences de la data (Big data), le data science, le jeudi 23 novembre à l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB), de Yamoussoukro. 

En présence de Stéphane Richard, Président directeur général du Groupe Orange, le ministre Bruno Koné a procédé au baptême de la 1ère promotion des étudiants en Master de Data Science à l’INP-HB. © Service Com. MCENP.

De niveau Master, cette formation sera dispensée par l’INP-HB, en partenariat avec l’Ecole polytechnique Université Pars-Saclay en France (l’X), l’École nationale supérieure de statistique et d’économie appliquée d’Abidjan (ENSEA), la Fondation de l’Ecole polytechnique et le Groupe Orange.

A Abidjan, le PDG du Groupe a également été reçu en audience par le vice-président Daniel Kablan Duncan, à qui il a réitéré la volonté du groupe français de poursuivre ses investissements dans le mobile money, les startups et l’innovation ; tout un pan d’activités sur lesquelles « les perspectives d’Orange Côte d’Ivoire continuent d’accroître dans ce pays », se réjouit Stéphane Richard.

Anselme AKEKO, Abidjan
anselme.akeko@cio-mag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here